Welcome to my blog

Articles récents

Le parfait pardon divin de Dieu‏

24 Juillet 2014 , Rédigé par

Le pardon humain est une chose difficile à obtenir, encore plus difficile à accorder. « Je lui pardonne, mais je n'oublierai jamais… » : voilà une expression souvent entendue. Il est, en effet, très difficile d'oublier complètement une offense, une faute.
Dieu seul peut pardonner parfaitement nos fautes, nos péchés. Plusieurs termes utilisés pour le pardon, en hébreu dans l'Ancien Testament comme en grec dans le Nouveau Testament, expriment le fait d'enlever, de jeter dehors, de jeter au loin, d'effacer. Et Dieu déclare, à propos de ceux qui ont cru et mis leur confiance à la valeur du sacrifice expiatoire de Jésus Christ : « Je ne me souviendrai plus jamais de leurs péchés ni de leurs iniquités » (Hébreux 10. 17).

Comment cela est-il possible de la part du seul vrai Dieu Saint qui a “les yeux trop purs pour voir le mal” ? (Habakuk 1. 13). Dieu peut pardonner au coupable parce que le jugement qu'il a mérité a été subi par Jésus Christ, sur la croix. Il n'a plus rien à réclamer à ceux qui croient et qui peuvent dire : «Christ… lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois [de la croix]» (1 Pierre 2. 24).

Le pardon divin ne passe donc pas à la légère sur les péchés du vrai croyant en Jésus. Mais il peut les couvrir et les oublier entièrement et définitivement parce que notre Sauveur Jésus-Christ en a déjà subi la peine par sa mort à la croix. Et puis, Jésus-Christ est ressuscité, vivant éternellement. C'est ainsi que Dieu pardonne par pure grâce au coupable qui se tourne vers Lui avec foi.

Notre parfait Sauveur Jésus-Christ

23 Juillet 2014 , Rédigé par

« C'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (Mathieu 1 : 21)
Dieu sait que nous êtres humains sommes tous pécheurs et que nous méritons le mort éternelle en Enfer, mais ce n'est pas ce que Dieu veut ! C'est pourquoi, Dieu a envoyé Jésus-Christ, son Fils unique, sur la terre pour nous sauver de nos péchés, de la mort éternelle, et pour que nous allions dans sa Gloire au Ciel.
Jésus-Christ est mort sur la croix pour nous racheter de nos péchés et Il est ressuscité. La vérité est que, c'est nous qui devions mourir et aller en Enfer à cause de nos péchés, mais Jésus est notre Rempla
çant et est mort pour nous tous ! En fait Jésus-Christ est mort et ressuscité pour que quiconque croit en Lui ne périsse point, lais qu'il ait la vie éternelle.
Beaucoup pensent qu'ils iront au Ciel parce qu'ils sont bons ou parce qu'ils fréquentent une certaine église ou encore parce qu'ils ont des parents croyants. Tout cela ne les amènera pas au Ciel. Le simple fait de mettre sa confiance en Jésus seul fait de nous un enfant de Dieu, parce que Jésus-Christ est le seul qui peut nous donner la rémission de vos péchés et le pouvoir de devenir enfants de Dieu ! Nous devons mettre notre confiance en Jésus pour que nous soyons purifié de nos péchés, pour être déclarés justes devant Dieu.
La Bonne Nouvelle est que Jésus-Christ est ressuscité le troisième jour et a vaincu la mort. Cela veut dire que Jésus a le pouvoir de nous sauver parfaitement et de nous amener au Ciel avec Lui quand nous quitterons cette terre.
La Bible dit que Dieu a fait tout cela parce qu'il nous aime parfaitement. Jean 3 : 16 dit : « car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle ».
Dieu veut pour nous la vie éternelle au Ciel avec Lui, et il nous offre gracieusement ce merveilleux don de la vie éternelle. Chaque être humain peut faire partie de la famille de Dieu aujourd'hui en plaçant sa confiance en Jésus-Christ pour qu'il être sauvé de tous ses péchés.

L'Amour de Dieu pour ses enfants (2)

22 Juillet 2014 , Rédigé par

Lorsque nous nous présentons à Dieu en prière, conscients de notre statut royal, les portes du Ciel sont ouvertes. Dieu attend que nous lui fassions part de nos requêtes. Et il compte y répondre avec empressement, afin que notre joie soit parfaite (Jean 16. 24). Le Père ne regarde pas notre nature déchue, il ne voit que Jésus-Christ qui nous a parfaitement justifié et qui nous a donné une nouvelle vie. Dieu nous aime du même Amour qu’Il aime Christ. Dieu a déjà dans les mains ce que nous désirons Lui demander. Nous ne devons JAMAIS prier en croyant que nous méritons ce que nous demandons, mais nous devons toujours prier en comprenant et en croyant que c’est JÉSUS qui nous a mérité les promesses de Dieu par sa vie, sa mort et sa résurrection. Nous prions dans le Nom de Jésus-Christ en sachant que nous sommes unis à Dieu, que nous sommes aimés par Lui et que nous sommes héritiers de ses promesses. Dieu est notre Père Céleste, croyons à son désir de prendre soin de nous et de nous accorder ses bénédictions.
Prenons la décision de nous appuyer sur la Parole de Dieu et sachons que cette Parole est vraie, qu’elle est absolue, indiscutable et au-dessus de toutes choses. Accompagnons notre prière de remerciements, sachant que les promesses de Dieu nous appartiennent. Projetons nos regards au-delà du visible, pour voir dans le cœur de Dieu, dans notre héritage éternel, qui est disponible dès maintenant et auquel notre foi nous donne accès. Ne doutons plus jamais de la bienveillance de Dieu, notre Père Céleste, à notre égard. Prions et remercions le Seigneur, sachant que nous avons déjà reçu ce que nous demandons. Réalisons chaque jour l’immense bonté de Dieu pour nous. Il nous voit juste pour toute notre vie, car Jésus nous a amené à la perfection pour toujours : c'est une grâce de Dieu qui n’appelle aucun mérite de notre part. Dieu nous qualifie pour recevoir toutes les bénédictions dont nous aurons besoin tout au long de notre vie : c’est aussi une grâce qui ne demande aucun mérite de notre part. Puisque c’est par la foi que nous pouvons recevoir ces bénédictions, Jésus, qui vit en nous, nous donne la foi et nous invite à nous reposer sur elle : pure grâce encore !
Enfin, pour empêcher l’ennemi de nous priver de ces bénédictions, ce qu’il essaiera de faire, Jésus nous donne la plénitude de l’autorité de son Nom précieux : c’est encore une grâce de Dieu sans aucun mérite de notre part.
VOILA L’AMOUR MERVEILLEUX DE DIEU POUR NOUS

L'Amour de Dieu pour ses enfants (1)

21 Juillet 2014 , Rédigé par

« Dieu est amour » (1 Jean 4 : 8) et Dieu nous aime comme Il aime Son Fils unique Jésus-Christ. Jésus est mort sur la croix à cause de son grand Amour pour nous, puisque Dieu ne fait exception de personne, c’est vrai pour chacun de nous et nous pouvons le proclamer. Jésus vient vivre en nous qui l'avons recu, et Il nous offre sa vie d’abondance, l’infinie richesse de sa grâce. Jésus-Christ est en nous, avec nous et pour nous. Il nous aime et désire que nous soyons heureux avec Lui.

Proclamons que nous sommes des enfants bien-aimés du Père. Jésus est en nous et il nous aime d’un grand et parfait Amour. Nous sommes richement bénis et favorisés. En obéissant au Père en toutes choses, Jésus a scellé l’alliance divine et est devenu Héritier des promesses. Or, tout être humain qui croit en Jésus est uni à Lui par la nouvelle naissance. Il est uni avec le Fils, le Père et le Saint-Esprit. Il devient aussitôt co-héritier des promesses éternelles de Dieu. Ce qui signifie concrètement que même si nous péchons encore parfois, nous ne sommes jamais légalement disqualifiés. Nous sommes scellés de façon permanente, marqués par le sang précieux de l’Agneau de Dieu.
Parce que nous sommes en Christ et que Christ a une alliance avec le Père pour sa création, nous sommes bénéficiaires de cette alliance, malgré nos manquements. Jésus a tout accompli sur la croix. Nous sommes unis à Jésus-Christ, qui est Celui qui est Saint, qui n’a jamais péché et qui a porté sur Lui nos propres péchés. En Lui, nous sommes donc parfaitement justifiés et devenons éligibles à TOUT ce que Dieu a promis. Pour nous qui sommes enfants de Dieu, nous sommes sanctifiés une fois pour toutes et nos péchés sont pardonnés, ils n’ont plus le moindre pouvoir sur nous qui sommes couverts par le sang précieux du Christ, ils ne peuvent plus nous disqualifier. Nous sommes définitivement et irrémédiablement sujets à l’Amour et aux bénédictions de Dieu. Car nous sommes en Jésus-Christ, Jésus-Christ est en nous, et Jésus-Christ nous a réconciliés avec le Père. Nous sommes co-héritiers avec Jésus-Christ, établis dans la Justice de Dieu, identifiés comme étant de sa race royale et prenant part à tous les trésors royaux.
À suivre...

Le don parfait de Dieu pour le monde entier‏

19 Juillet 2014 , Rédigé par

En donnant Jésus Christ, son Fils unique et bien-aimé, Dieu offre la vie éternelle, car Lui est la vie éternelle.
Qui est le destinataire de cette offre ? Tout le monde, c'est-à-dire quiconque : vous et moi, chacun de ceux qui peuplent ce monde.
Pour quelle raison ? À cause de son grand Amour : “En ceci a été manifesté l'Amour de Dieu pour nous, c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde” (1 Jean 4. 9).
Qui en est le bénéficiaire ? “Quiconque croit en Lui” (Jean 3. 16).
De quelle manière ? Librement, généreusement, gratuitement… “Tous ceux qui croient sont justifiés gratuitement par sa grâce…” (Romains 3. 24).
«C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu» (Éphésiens 2. 8).
Ce don suprême est accompagné d'autres dons. En donnant son Fils, Dieu nous a fait “don... librement, de toutes choses avec Lui” (Romains 8. 32).
Comment ne pas mettre sa confiance “en Dieu, lui qui nous donne tout, richement, pour en jouir” ? (1 Timothée 6. 17)
Pour continuer le chemin, Dieu nous donne sa Parole, qui est la vérité (Jean 17. 14, 17), dans laquelle nous pouvons puiser à volonté pour notre enseignement et notre encouragement. “Dieu... vous a donné son Esprit Saint” (1 Thessaloniciens 4. 8).
Il nous donne sa paix, sa joie, son amour, et dès maintenant, l'espérance de sa gloire.

L'assurance d'être sauvé en Jésus-Christ

19 Juillet 2014 , Rédigé par

Jésus-Christ a donné à ceux qui venaient à Lui avec les dispositions requises l'assurance que leurs péchés étaient pardonnés :

« Homme, tes péchés te sont pardonnés » (Luc 5 : 20). II dit à la femme : Tes péchés sont pardonnés (Luc 7 : 48) , « ta foi t'a sauvée, va en paix » (Luc 7 : 50).

La possession de la vie éternelle est assurée par la foi à quiconque met sa confiance en Jésus-Christ, non seulement pour un avenir lointain, mais pour le présent : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle » (Jean 3 : 36). « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit en celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5 : 24) .« En vérité, en vérité, je vous le dis: celui qui croit en moi a la vie éternelle » (Jean 6 : 47) .

Les apôtres ont affirmé avec la même certitude que ceux qui croient possèdent dès à présent le Salut : « Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés » (Actes 10 : 43).

Nous qui avons fermement placé notre confiance en Jésus-Christ, nous pouvons donc avoir l'assurance d'être éternellement sauvés en Jésus-Christ.

L'apôtre Jean dit clairement : « Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même. Celui qui a le Fils a la vie... Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu » (1 Jean 5 : 10-13) .« Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie » (1 Jean 3 : 14).

L'apôtre Paul affirme que « l'Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8 : 10).

La Grâce et la Vérité

18 Juillet 2014 , Rédigé par

Dieu a donné la loi par l’intermédiaire de Moïse, cette loi qui prouve l’incapacité de l’être humain de la respecter. Maintenant, une nouvelle disposition divine remplace la loi de Moise : la grâce et la vérité, sans aucun intermédiaire, sont venues en Jésus Christ, Dieu lui-même manifesté en chair. Jean écrit : « la Parole devint chair et habita au milieu de nous, pleine de grâce et de vérité. » (Jean 1. 14)
Remarquons que l’Esprit de Dieu parle premièrement de la grâce, puis de la vérité. Car nous ne pourrions supporter la vérité si la Grâce de Dieu n’intervenait pas.
« La Loi a été donnée par Moïse : la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ » (Jean 1. 17)
Cela ne signifie pas que la Grâce de Dieu n’est pas intervenue avant la Venue de Jésus-Christ sur la terre, car dans ce cas, l’être humain aurait été rejeté dès sa chute en Éden. Jésus Christ est venu en chair, non pas seulement pour “donner” la grâce comme la loi a été “donnée” par Moïse, mais il est Lui-même la Grâce et la Vérité. Jésus-Christ est la Grâce et le seul moyen de Salut pour tous les êtres humains depuis Adam jusqu’au dernier qui naîtra. « Il n’y a de salut en aucun autre » (Actes 4 v.12)
Qu’est-ce que la Grâce ?
La Grâce, c’est l’Amour parfait de Dieu s’occupant des êtres humains qui ne méritent pas d’être aimés, de ceux qui sont « haïssables pour Dieu » à cause de leur péché (Romains 1. 30). La Grâce de Dieu apporte le pardon et pour qu’il y ait pardon, il faut que justice soit faite, et c’est là que se pose une autre question :
Qu’est-ce que la vérité ?
La vérité est que « Dieu est lumière et il n’y a en lui aucunes ténèbres » (1 Jean 1. 5). A cause de sa Sainteté, Dieu ne peut admettre le mal (Habakuk 1. 13) et à cause de sa parfaite Justice, Dieu se doit de le punir.
La vérité est que l’être humain est pécheur et mérite la juste sentence du Dieu Juste et Saint : « Car le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6. 23)
La vérité est que « Dieu est amour » (1 Jean 4. 8, 16). Dieu hait le péché mais Il aime le pécheur et à cause de son grand Amour, Dieu sauve tout pécheur repentant et mettant sa confiance en son Fils Jésus-Christ.
La grâce et la vérité : deux mots indissociables car si l’on rejette la vérité, la grâce ne peut intervenir et si l’on refuse la grâce, la vérité est rejetée.
Comment Dieu peut-il intervenir en grâce tout en appliquant la vérité ?
Comment peut-il satisfaire à la fois son Amour pour le pécheur et sa sainte Justice ?

C’est à la croix qu’il faut aller : C’est là que la bonté et la vérité  se sont rencontrées et que la justice et la paix s'embrassent  (Psaume 85. 10) C’est à la croix que se déploie l’Amour de Dieu pour le pécheur en même temps que sa Justice tombe sur son Fils unique qui prend sur Lui la condamnation que nous méritons tous.
La croix, œuvre unique dans l’éternité passée et future, est et sera le grand sujet de louanges et d’adoration que tous les vrais croyants, d’un seul cœur et en parfaite harmonie chanteront à notre Grand Dieu et Sauveur Jésus Christ. Amen !

Le Dieu Admirable

17 Juillet 2014 , Rédigé par

Combien sont merveilleuses les œuvres de Dieu ! Non seulement la création nous confond, tant elle manifeste la Puissance de Dieu et son infinie Sagesse ; mais nous sommes remplis d'étonnement et d'admiration de ce que le seul vrai Dieu ait aimé des créatures aussi rebelles et ingrates que nous êtres humains. Nous avons une vive espérance et une ferme confiance en Dieu notre Créateur, qui sont fondées sur ce qu'il a fait pour nous.
En effet, Dieu nous a regardé avec des yeux pleins de miséricorde alors que nous étions indifférents à Lui. Dieu est Saint et Il hait le péché, nos offenses à son égard auraient dû attirer sa juste Colère et son rejet. Or Dieu qui nous aime d'un Amour parfait a bien voulu, à travers son Fils Jésus-Christ, payer le prix fort de nos péchés pour nous réconcilier avec Lui. En Jésus Christ, nous voyons Dieu fait homme, qui souffre et qui meurt pour nous qui en sommes indignes, afin de nous déclarer justes, ce que nous n'aurions pu faire par nous-mêmes. À cause du parfait sacrifice de Jésus Christ, ce Dieu “miséricordieux et plein de grâce” (Psaume 103. 8) fait miséricorde à quiconque croit. Dieu l'a fait envers nous ses enfants. Maintenant, nous pouvons compter sur Dieu, notre Père céleste, comme un enfant sur son père. Nous savons que Dieu n'est pas seulement le Tout-Puissant Créateur, mais qu'il s'intéresse tout spécialement à chacun de nous et ne nous quitte pas des yeux. Oui, Dieu nous aime !
N'allons pas penser pour autant que nous avons de la chance ! Car Dieu n'a pas de préférence entre les êtres humains que nous sommes. Il a payé le même prix pour tous, et il offre à chaque être humain sa Grâce. Dieu veut faire de chaque être humain qui croit, son enfant.

Le Salut et l'espérance céleste

16 Juillet 2014 , Rédigé par

La Bible nous dit que Dieu voyait que tous ont péché et méritaient de finir en Enfer, alors Dieu a entrepris son plan du Salut pour nous sauver. Dieu est venu sur terre en la personne de son Fils Jésus-Christ pour mourir à notre place sur la croix. C'est-à-dire que Jésus-Christ a accepté de subir à notre place le châtiment que nous méritions à cause de nos péchés. C'est comme si nous étions endettés et Jésus a pris la décision de venir solder notre dette.

Pour quelle raison ? Par grâce, c'est-à-dire que Dieu nous donne gratuitement ce que nous ne méritons pas (le pardon) et Il nous enlève que ce nous méritons (la condamnation). Cela montre tout son parfait Amour pour nous.

Ainsi, celui qui veut du seul vrai Dieu notre Créateur a besoin du seul Seigneur et Sauveur Jésus-Christ pour que ses péchés qui le séparent de Dieu soient ôtés. Et c'est exactement le Salut qu'offre Jésus-Christ : Il est venu pour nous sauver de nos péchés, de l'Enfer, et Il nous donner le pouvoir de devenir enfants de Dieu.

Celui qui croit par la foi dans le Salut que Dieu a parfaitement accomplit par son Fils Jésus-Christ, a l'assurance de vivre dans le Paradis auprès du Père pour l'éternité.

Voici la véritable foi en Dieu en Jésus, qui nous sauve :

  • Croire que Dieu est le maître absolu sur notre vie.
  • Croire qu'à cause de nos péchés, nous ne sommes pas digne d'être dans la présence de Dieu.
  • Croire que Jésus a enlevé nos péchés par sa mort.
  • Croire que Jésus peut transformer entièrement notre vie par sa résurrection.
  • Croire que nous pouvons Le servir le restant de nos jours et même après notre mort

Si Dieu nous accorde la grâce de croire tout cela, alors nous pouvons avoir l'espérance céleste après notre mort. Amen !

Nés de nouveau, « régénérés selon la grande miséricorde du Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ » (1 Pierre 1. 3), après avoir été « élus selon la préconnaissance de Dieu le Père » (1 Pierre 1. 2), nous avons reçu une vie entièrement nouvelle. Elle est à vivre pendant le temps de notre séjour ici-bas, dans un monde auquel nous n’appartenons pas. Cette vie est la vie même de Jésus-Christ ressuscité d’entre les morts. « Dieu nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux » (1 Pierre 1. 3-4).

Cette espérance est vivante comme l’est la Parole de Dieu par laquelle nous avons été régénérés (1 Pierre 1. 23). Elle participe de la victoire sur la mort, attestée par la résurrection de Jésus-Christ. C’est là son fondement indestructible. L’espérance chrétienne demeure dans l’âme du croyant : c'est la vie éternelle déjà possédée.

Il en est ainsi parce que l’objet de cette espérance, par delà l’héritage, est Jésus-Christ Lui-même. « Le Christ Jésus, notre espérance » (1 Timothée 1. 2). L’espérance céleste est vivante parce que Christ vit et que nous jouirons de l’héritage conservé dans les cieux parce que Christ ressuscité d’entre les morts le détient dans le Ciel et y introduira tous les enfants de Dieu, tous ceux qui ont mis leur confiance en Lui. « Parce que je vis, vous aussi vous vivrez » (Jean 14. 19), cela est vrai dès maintenant et pour l’éternité.

Un message du seul vrai Dieu qui nous aime‏

15 Juillet 2014 , Rédigé par

L’Évangile, c'est cela : une Bonne Nouvelle. Jésus n'est pas venu pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui (Jean 12 : 47). "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en Lui, ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3 : 16).
Il est parfaitement vrai que nos péchés méritent la Colère de Dieu, car Dieu est Saint et il hait le péché. Mais Dieu veut nous en délivrer parce qu'Il aime le pécheur, sa créature égarée et souffrante. C'est la bonté de Dieu qui pousse l'être humain à la repentance. Il montre à l'être humain son état de pécheur pour qu'il accepte le remède, le seul remède, que l'Amour de Dieu a préparé. Ce n'est pas nous d'abord qui avons aimé Dieu, c'est Dieu qui, par Amour, a envoyé son Fils Jésus-Christ pour que nos péchés soient expiés grâce à son sacrifice sur la croix. Mais maintenant, refuser l'Amour divin, traiter Dieu de menteur en niant que Jésus Christ, son Fils, soit venu pour nous sauver, n'est-ce-pas s'exclure de la Grâce de Dieu ? Mépriser la bonté de Dieu, c'est attirer sur soi son juste jugement.
Dieu nous appelle parce qu'il nous aime. Il nous dit qu'Il ne nous tiendra pas pour coupables de nos mauvaises actions si nous croyons à l'Évangile et si nous mettons notre confiance en Jésus, car Jésus a expié parfaitement tous nos péchés à la croix par son sacrifice. Ou bien, voulons-nous être de ceux à qui Dieu sera obligé de dire : "Selon ta dureté et ton coeur sans repentance, tu amasses pour toi même la colère, dans le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres" (Romains 2 : 5).
Ainsi tous ceux qui n'auront pas cru et accepté le Salut que Dieu nous offre en Jésus, subiront pour toujours la terrible colère de Dieu contre leurs péchés. Mais quiconque accepte de recevoir le Salut par la foi en Jésus-Christ est sauvé pour toujours et après la mort d'ici-bas, il ira au Paradis dans le vrai bonheur éternelle pour y demeurer auprès de son Sauveur Jésus-Christ.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog