Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Articles récents

(1) Se préparer pour la mort

3 Mai 2016 Publié dans #La mort, #Paradis, #Enfer

Deux grandes questions fascinent l’humanité toute entière : celle de l’apparition de la vie et celle de la mort.

Parce que la mort est incontournable, elle nous guette à chaque instant, et cependant, elle demeure souvent un sujet tabou dont beaucoup d'êtres humains ne veulent pas en parler. Pourtant, la mort sait se rappeler à nos pensées.

La mort est inévitable

D’une manière générale, l’être humain n’a jamais pu se résoudre passivement à l’idée de la mort comme la fin de toute existence. Beaucoup refoulent l’idée de la mort et tentent de s’en débarrasser en refusant d’y réfléchir, rejetant la possibilité de l’au-delà. La mort est inévitable, même si les êtres humains vivaient souvent comme s'ils allaient vivre éternellement ici-bas.

Se préparer

Que de personnes auxquelles Dieu sera obligé de dire comme à l’insensé de la parabole de l’Évangile : «  Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée…  » ! (Luc 12 : 20).

La réalité sera douloureuse. Jésus lance un avertissement à ceux qui fondent leur vie sur les choses de ce monde, le matérialisme, la puissance et l’incrédulité : « Que servirait-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perdait son âme ? » (Matthieu 16 : 26)
C’est aujourd’hui qu’il faut préparer l’éternité, pendant notre vie sur la terre. La rapidité avec laquelle le temps nous échappe devrait nous faire réfléchir, le terme de notre vie est fixé et demain ne nous appartient pas. Voilà pourquoi il est de notre responsabilité de nous préparer sérieusement au grand passage de la mort. 

Le mystère de l’au-delà

La Bible, Parole de Dieu, lève le voile du mystère de l’au-delà ; Jésus-Christ, le Fils de Dieu, en est venu, Il s’est incarné, Il est mort sur la croix, Il est revenu à la vie, et Il nous en parle.

Jésus-Christ nous rappelle avec certitude qu’il n’y a que deux destinations possibles après la mort dans l'éternité : avec Lui dans son Royaume de gloire, dans le Paradis, ou bien loin de Lui, en Enfer, dans les tourments éternels et les regrets. Oui, pour tous ceux qui sont sauvés par la foi en Jésus, à la mort, ils entrent dans le Paradis où ils contemplent la face de Dieu, dans la lumière et dans la gloire, attendant la pleine rédemption de leurs corps au Retour de Jésus. Par contre, pour tous ceux refusent ou négligent le parfait Salut en Jésus, à la mort, ils entrent déjà dans le séjour des morts où ils demeurent dans les tourments et dans d'épaisses ténèbres dans l'attente du grand Jour du Jugment pour être jeté en Enfer.
Jésus-Christ est notre Créateur et Il nous interpelle par ces paroles : «  Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu ! » (Amos 4 : 12)
La Bible déclare clairement : « Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même le Christ s'est offert une seule fois pour porter nos péchés » (Hébreux 9. 27-28)

Écrire un commentaire

Les mains du Seigneur Jésus-Christ

2 Mai 2016 Publié dans #Divers, #Sacrifice de Jésus

Il y a un peu plus de 2000 ans, Jésus est venu ici-bas, sur cette terre, sous une forme humaine, naissant dans une humble étable. Ce bébé qui fut couché dans une mangeoire pour bestiaux n’était autre que, ô mystère insondable, le Créateur des cieux et de la terre et tout ce qu'ils contiennent. Lorsque Jésus vint sur la terre prenant la forme d’un homme, ses mains qui avaient créé les mondes se sont mises au service de sa créature.
D’une parole, Jésus pouvait délivrer et guérir à distance, comme Il le fit à Cana d’où Il guérit le fils d’un officier qui se trouvait à Capernaüm
(Jean 4. 46-50) mais bien souvent, Jésus ajoutait à sa puissance libératrice un geste de sa compassion ; il étendait ses mains vers ceux qu’Il soulageait.

Comme le Samaritain de la parabole de Luc 10. 30-37, Jésus n’hésite pas à s’approcher de ceux et celles qui sont dans la détresse, et à toucher leur cœur et leur corps :
▪ Ému de compassion, Jésus étendit la main, toucha un lépreux et le guérit (Marc 1. 41). Qui aurait osé toucher un lépreux condamné à l’isolement ?
▪ Jésus mit les doigts dans les oreilles d’un sourd-muet et lui toucha la langue et aussitôt le sourd entendit et se mit à parler correctement (Marc 7. 33-35).
▪ Jésus toucha les yeux des aveugles qui recouvrirent aussitôt la vue (Matthieu 9. 29-30).
▪ Jésus prit par la main la fille de Jaïrus et la ressuscita (Marc 5. 41-42).
▪ Jésus posa ses mains sur les petits enfants et les bénit (Matthieu 19. 15).

Et nous savons comment la vie terrestre de Jésus s'est terminée : Entendons-nous les coups de marteau qui résonnent sur la colline de Golgotha, près de Jérusalem ? Les mains du Seigneur Jésus qui ont fait tant de bien sont transpercées par des clous qui vont le suspendre au bois de la croix. Cette cruauté à nulle autre pareille fut la réponse de l’être humain à Celui qui a manifesté tant d’amour à son égard.
Si les hommes ont rendu à Jésus le mal pour le bien, de la haine pour son Amour, Jésus suspendu à la croix par des clous, dans des souffrances atroces infligées par sa créature, répond par un Amour sublime en implorant le pardon pour ses bourreaux : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (Luc 23. 34).
« Et ceux qui passaient par là injuriaient Jésus ; ils hochaient la tête et disaient : … si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix ! » (Matthieu 27. 39-40). Jésus aurait pu descendre de la croix et ce ne sont certainement pas les clous qui l’en empêchaient. Jésus, Celui qui a guéri tant de malades, rendu la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds, qui a ressuscité des morts, celui à qui le vent et la mer obéissaient… n’aurait-il pas pu descendre de la croix ? Mais par Amour pour nous, Jésus y est resté volontairement pour subir à notre place le divin châtiment que nous méritions tous à cause de nos péchés ; et que subiront éternellement ceux qui auront négligé ou refusé le pardon divin qui leur est offert gratuitement encore aujourd’hui par Jésus-Christ.

Jésus est mort pour nos péchés. Il ressuscita le troisième jour et se montra à ses disciples qui, troublés et effrayés, n’en croyaient pas leurs yeux. Alors Jésus leur montra ses mains et ses pieds disant : « Voyez que c’est moi-même ! » (Luc 24. 38). Quarante jours après, « il les mena vers Béthanie et, levant les mains en haut, il les bénit. Et il arriva qu'en les bénissant il fut séparé d'eux et fut élevé dans le ciel. » (Luc 24. 50-51).
Le dernier acte que Jésus accomplit avant de monter au Ciel est de lever les mains pour bénir les siens, et maintenant qu’Il est dans le Ciel, Jésus continue de nous bénir de ses mains percées, marquées à jamais des souffrances qu’Il a endurées pour nous, ses mains percées que nous verrons et qui nous rappelleront son Amour immense qui sera la sujet de notre louange éternelle.
Si dans les mains de notre Sauveur Jésus, nous avons un souvenir ineffaçable des souffrances qu’Il a endurées pour nous, Jésus n’oubliera jamais ceux et celles pour qui Il a souffert, car Il affirme à chacun et chacune : « Moi, je ne t’oublierai pas. Voici, je t’ai gravée sur les paumes de mes mains » (Ésaïe 49.16), et Jésus ne les abandonnera jamais : « Mes brebis … je leur donne la vie éternelle ; elles ne périront jamais, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les arracher de la main de mon Père. Moi et le Père, nous sommes un. » (Jean 10. 27-30).

Écrire un commentaire

Chaque être humain

30 Avril 2016 Publié dans #L'être humain, #Salut

À plusieurs reprises la Bible affirme que tous les êtres humains ont mal agi par rapport à Dieu: “Ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble corrompus” (Psaume 14. 3). “Il n'y a pas de différence, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3. 22-23). Parce que Dieu, qui est Saint, doit punir le péché, le jugement divin est une conséquence inévitable pour chaque être humain. Nous avons donc tous besoin du pardon de nos péchés, sinon nous ne pourrons nous tenir devant un Dieu absolument Juste et Saint. Nos péchés et notre culpabilité doivent être effacés, afin que nous ne soyons pas condamnés en Enfer, mais que nous ayons la vie éternelle en Jésus-Christ. La mort de Jésus Christ et sa résurrection, le Fils de Dieu, venu sur la terre comme un homme, répond entièrement à cette nécessité. Sa mort sur la croix est le seul moyen d'expiation de nos péchés qui puisse satisfaire les justes exigences de Dieu. Ainsi, pour qu'un être humain soit sauvé, il faut qu'il accepte, par une foi personnelle, Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur.

Si un être humain ne l'a pas encore accepté, il est encore temps. Pour cela, et sans tarder :

– Il doit invoquer le nom du Seigneur en priant Dieu, en s'adressant à Lui comme à une Personne qui veut et peut te faire grâce.

– Il doit confesser sincèrement ses péchés à Jésus, en sachant qu'il mérite son jugement.

– Il doit croire que, pour les expier, Jésus Christ a subi sur la croix le châtiment qu'ils méritaient, et que, sur ce fondement d'un amour infini, Dieu lui accorde son pardon et le reçoit comme son enfant.

Écrire un commentaire

Oui, Jésus-Christ est le seul Sauveur

30 Avril 2016 Publié dans #Salut

L'Éternel Dieu dit : « Il n'y a point d'autre Dieu que moi, Je suis le seul Dieu juste et qui sauve. Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre. Je le jure par moi-même, La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée : Tout genou fléchira devant moi ». (Ésaie 45. 21b-23)

Le seul vrai Dieu a donné son Fils unique Jésus-Christ pour que nous soyons sauvés. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est le seul Sauveur du monde et le Salut ne se trouve en aucun autre : Car il n’y a sous le ciel aucun autre nom donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Actes 4. 12).

Personne d’autre que le Seigneur Jésus-Christ ne peut nous délivrer des terribles conséquences de nos péchés. Alors pourquoi beaucoup d'êtres humains font-ils des efforts désespérés pour laver leurs péchés ? Ne savent-ils pas qu'ils n'y arriveront jamais par eux mêmes ? N’est-ce pas une injure à l'Amour parfait de Dieu, et du Seigneur Jésus-Christ qui l’a amené jusqu'à donner sa vie sur une croix pour que nous soyons sauvés ?
Les êtres humains ont besoin de Salut et non d’amélioration. Jésus-Christ est venu chercher et sauver ce qui était perdu (Luc 19. 10). Trop nombreux sont ceux qui pensent pouvoir se tirer d’affaire par eux-mêmes, prétextant ne pas être plus mauvais que les autres. Gardons-nous de croire qu’il y a quantité de plans pour s’en sortir soi-même ou de nous suffire de religiosité. Même beaucoup de ceux qui se disent chrétiens estiment même que c’est de la présomption d’aller tout droit à Jésus-Christ, sans intermédiaire.
Pourtant Jésus-Christ est le seul et unique Chemin pour venir à Dieu. Tous les êtres humains qui sont sauvés de tous leurs péchés ont dû venir à Jésus-Christ seul dans un esprit de repentance pour recevoir de Lui l'assurance du plein pardon de leurs péchés.

Écrire un commentaire

Se décider à recevoir Jésus-Christ le seul Sauveur

29 Avril 2016 Publié dans #Salut

Nous trouvons dans la Bible ce verset qui résume toute la Bible. Ce verset phare a été en bénédiction à une multitude d’hommes et de femmes à travers l’histoire de notre monde. Voici ce verset : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3. 16).
Ami(e)s lecteurs/trices, c’est le plus grand message qui soit dans toute l’histoire de l’être humain, à cause de ses conséquences infinies. On a appelé ce verset : la Bible en miniature. C’est le résumé principal de la Parole de Dieu. Il comporte toute la gloire de l’Amour de Dieu. Son message peut s’exprimer en trois mots : le danger, le don, la décision.

Le danger : Trouver une référence à la perdition au milieu de la déclaration de l’Amour infini et insondable de Dieu nous surprend. Périr signifie ne plus être utile à Dieu le Créateur dans le dessein voulu de Lui. C’est le sort de l’être humain coupable qui rejette Dieu et qui peut finir séparer pour toujours de Dieu. C’est la plus grande menace à éviter. Ami(e)s lecteurs, savez-vous que si vous n'avez pas Jésus dans votre vie, vous êtes en péril et que vous courez un danger extrême, savez-vous que le salaire du péché c’est la mort ? (Romains 6. 23a).

Le don : Le plus grand don de Dieu fait à l’être humain perdu, à vous lecteurs/trices, comme à moi, c’est le don de Jésus, son Fils unique. L’amour de Dieu, Lui notre Créateur, a inspiré l’envoi de son Fils bien-aimé du Ciel sur la terre. Jésus totalement Pur et Saint s’est livré volontairement à la mort sur la croix, Il a pris la place de chaque être humain pécheur, c'est-à-dire votre place, ma place, car nous avons tous péché. Oui, Jésus est mort pour nos péchés, pour nous délivrer de l’Enfer éternelle. Ainsi, Dieu, en donnant son Fils bien-aimé Jésus, nous a tout donné.

La décision : Le message de l’Évangile s’adresse à tout homme, à toute femme, à chaque être humain. L’Évangile exige une réponse personnelle : « Afin que quiconque croit au Fils de Dieu », cela signifie l’abandon de toute confiance en soi-même pour être sauvé et une entière confiance en l’œuvre de Jésus.
Cette décision est personnelle, car si grand que soit l’Amour de Dieu, si immense est le don du Fils qui meurt sur une croix ; cette œuvre de salut ne peut s’accomplir que si « ce quiconque » c'est-à-dire vous, moi, ouvre son cœur à la Grâce de Dieu pour recevoir ce salut.
Chers lecteurs/trices, avez-vous reçu ce parfait Amour de Dieu, avez-vous saisi la Vie Éternelle.

Nous pouvons lire dans la Bible ce passage : « Croire en Dieu, c’est une façon de posséder déjà les biens qu’on espère, c’est être persuadé que les choses que l’on ne voit pas existent vraiment », Ou encore : « Et qu’est-ce que la foi ? C’est une ferme confiance dans la réalisation de ce qu’on espère, c’est une manière de le posséder déjà par avance. Croire, c’est être absolument certain de la réalité de ce qu’on ne voit pas » (Hébreux 11. 1).
La foi c’est aussi faire une entière confiance à Jésus, à la Parole de Dieu, la Bible.
Jésus est le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par lui (Jean 14. 6).
Si votre chemin ne conduit nulle part, bien plus, si vous êtes sur le chemin large qui mène à la perdition (Matthieu 7. 13), placez votre confiance en Jésus car il est le seul Chemin qui mène à Dieu, au Paradis !
Si votre vie est remplie de mensonges (mensonges aux autres, mensonges à Dieu, mensonges à vous-même), repentez-vous et confessez-les au Seigneur Jésus qui a le pouvoir de vous conduire dans une vie véritable puisqu’Il est la Vérité !
Si votre vie n’a aucun sens, si vous êtes dégoûté des autres et de vous-même, ouvrez votre cœur à la grâce de Celui qui sur la croix a pris votre péché ; demandez-lui pardon et acceptez son pardon. Vous obtiendrez ainsi une nouvelle vie car Jésus est la Vie !

Écrire un commentaire

La vie éternelle et abondante

28 Avril 2016 Publié dans #La Vie

Jésus-Christ est Celui qui donne la Vie Éternelle. Jésus s'est sacrifié sur la croix à notre place pour expier tous nos péchés et offrir la Vie Éternelle à quiconque croit. Mais la mort ne pouvait pas le retenir. Le grand Créateur de la vie physique et le seul Donateur de la vie éternelle ne pouvait pas être retenu par la mort. Jésus-Christ a vaincu le péché, la mort et l’enfer. La mort a été vaincue. L’obscurité a été conquise. Dieu est Tout-Puissant. Il est sur le Trône. Son Fils Jésus-Christ est Victorieux.

Nous qui avons accepté et reçu le Seigneur Jésus dans notre vie, Il nous a couvert de sa parfaite Justice, notre vie est caché en Lui et nous sommes éternellement sauvés. “Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé.” (Romains 10. 9)

À travers Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur, nous recevons non seulement la vie physique et spirituelle, mais également une vie d’une telle qualité que jamais nous ne pourrons la perdre. C’est la Vie Éternelle.

À travers Jésus-Christ, nous avons la vie physique, la vie spirituelle et la vie éternelle.  Qu’est-ce qu’une personne pourrait bien vouloir de plus ?  Et pourtant, il y a plus !  Jésus a dit:  “Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance.” (Jean 10. 10).

Notre vie doit être une bénédiction pour les autres, elle devrait refléter notre joie en Jésus-Christ. Remplie de l’Esprit de Dieu, notre vie devrait être une vie abondante, une vie qui déborde tout autour de nous. La vie chrétienne va bien au-delà de la reconnaissance de notre péché et de notre misère. C’est une vie basée sur la connaissance du fait que le sacrifice parfait pour nos péchés a été offert pour nous à la croix et que, à travers Jésus-Christ, nous ne sommes plus morts dans nos péchés, mais nous avons été ramenés à la vie éternelle.

Nous êtres humains, avons-nous chacun la Vie Éternelle et abondante en Jésus-Christ ? Sachant que c'est en Jésus-Christ seul que nous avons la paix avec Dieu, cette paix qui nous est donnée grâce à son oeuvre sur la croix, alors comment ne pas déborder de joie, cette joie qui découle de la vie éternelle et abondante que Jésus-Christ a acquise pour nous ?

Écrire un commentaire

Nous qui sommes justifiés, nous sommes glorifiés

27 Avril 2016 Publié dans #Salut, #Retour de Jésus, #Paradis

« Et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés » (Romains 8 : 30). Nous qui sommes enfants de Dieu, « Dieu nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ » (Éphésiens 2 : 6)

Voici de précieuses vérités pour nous, vrais croyants en Jésus-Christ. Nous enfants de Dieu, toutes nos épreuves arriveront bientôt à leur terme, et nous serons enrichis de bénédictions et de gloire.
Ne nous lamentons pas sur les douleurs qui nous arrivent dans ce monde, mais plutôt réjouissons-nous dans le Seigneur. Bientôt, nous serons au Paradis dans la Gloire de notre Sauveur Jésus-Christ, là où il n’y aura ni tristesse, ni cris, ni non plus de douleurs. Les anges de Dieu sont à la porte et un instant suffira pour nous porter avec tous les glorifiés et nous introduirent dans le Ciel. Les cantiques éternels du Ciel sont presque sur nos lèvres. Les portes du Ciel se tiennent ouvertes devant nous. Nous qui sommes les élus de Dieu, rien ne peut nous séparer du parfait Amour que Dieu a pour nous. Nous sommes en sécurité. La voix de Jésus-Christ qui nous a appelé au commencement de notre vie chrétienne, nous appellera encore pour aller à sa rencontre dans les nuées. Jésus nous introduira dans le ciel au Paradis, Nous posséderons les splendeurs ineffables de l’immortalité. Reposons-nous donc assurés, faisons toutes choses bonnes pour la gloire du Seigneur. Le coeur de Jésus-Christ, le coeur de Celui qui nous a justifiés bat avec un Amour infini pour chacun de nous. Nous serons bientôt avec tous les glorifiés au Ciel, là où est notre partage éternel. Nous attendons seulement à être rendu digne d’entrer dans notre héritage, et ceci accompli, les ailes des anges nous porteront vers les cieux, là où règne la paix, la joie, l'amour infinis...

Loin d’un monde de douleur et de péché,
Avec Dieu éternellement dans son refuge.
Nous nous reposerons d’éternité en éternité.

Écrire un commentaire

(2) La Grâce de Dieu opère en nous

26 Avril 2016 Publié dans #Salut

Jésus dit : "Sans moi vous ne pouvez rien faire" (Jean 15 : 5). Ce qui signifie que Jésus est la grâce et le don de la grâce donnée par Dieu le Père.
La grâce de Dieu opère en nous dans 7 domaines, c'est donc beaucoup plus que le salut par grâce :

1) Nous sommes gratuitement justifiés, pardonnés, déclarés justes :
"Ils sont tous gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus" (Romains 3. 24). "Tout ceci est par Christ donc par l'œuvre de la croix. En Lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés selon la richesse de sa grâce" (Éphésiens 1. 7).

2) Nous sommes sauvés de la mort éternelle :
"Car c'est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu" (Éphésiens 2. 8).
Dieu, à cause du sacrifice de Jésus, et de l’abondance de la grâce qui en découle, désire nous restaurer, nous rétablir complètement dans notre esprit, notre âme, notre corps.

3) Nous sommes héritiers :
"Afin que justifiés par sa grâce nous devenions héritiers dans l'espérance de la vie éternelle" (Tite 3. 7).
"Nous sommes devenus héritiers des promesses faites à Abraham" (Romains 8. 17). Nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ.

4) Nous sommes fortifiés par la grâce :
"Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus Christ, ou puise ta force dans la grâce qui est en Jésus Christ" (Timothée 2.1).

5) Nous croyons par grâce :
"Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus Christ que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux" (Actes 15.11).

6) La grâce nous donne le pouvoir de régner :
"Si par l'offense d'un seul la mort à régné par lui seul, à plus forte raison, ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice, régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul" (Romains 5. 17).
La grâce nous donne le pouvoir de régner sur les circonstances, sur le péché. "Car le péché n'aura pas de pouvoir sur nous, puisque vous êtes non sous la loi, mais sous la grâce" (Romains 6. 14).
"Afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régna par la justice pour la vie éternelle, par Jésus notre Seigneur" (Romains 5. 21).
La vraie liberté qui se trouve en Jésus seul nous rend capable de ne plus pécher.

7) La grâce nous donne la capacité d'accomplir les œuvres de la foi, préparées pour nous par Dieu.
"Par la Grâce de Dieu, je suis ce que je suis et sa Grâce n'a pas été vaine envers moi. Loin de là j'ai travaillé plus qu'eux tous, non par moi, toutefois, mais la Grâce de Dieu qui est avec moi" (1 Corinthiens 15. 10).
Comme pour l'apôtre Paul, la Grâce de Dieu est avec nous pour accomplir les œuvres préparées par Dieu pour nous. Ainsi, elles deviennent des fruits de la grâce. "Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse" (2 Corinthiens 12. 9) dit Dieu à Paul. C’est ce qu’il nous dit également. La grâce nous est accordée là où nous sommes appelés, sinon nous agissons dans la chair et cela nous disqualifie aux yeux de Dieu. Là où la grâce coule, agit, le Saint-Esprit est présent et agit également. Si nous nous disqualifions, nous perdons la grâce et nous retournons sous la loi.
Nous devons annoncer la Bonne Nouvelle de la Grâce de Dieu c'est-à-dire le salut par grâce, la vie éternelle par grâce, la guérison par grâce.
Tout cela s’obtient par le moyen de la foi dans le sacrifice de Jésus, et nous est offert par grâce (sans mérite). C’est également par grâce que Dieu nous choisit pour annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile.

Écrire un commentaire

(1) La Grâce de Dieu est venue par Jésus-Christ

25 Avril 2016 Publié dans #Salut

"Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée" (Tite 2 : 11).
"Car la loi a été donné par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ" (Jean 1 : 17).

Nous remarquons, à la lumière de ce verset, que la grâce est associée à la vérité. Nous savons et croyons que la Vérité est une Personne : Jésus-Christ. La Grâce est aussi une personne : Jésus-Christ. Et, Il est le don de la grâce du Père, c’est-à-dire notre faveur venue du Père, notre joie, notre capacité.
Jésus-Christ nous rend le Père propice. Oui, le don de la grâce en Jésus nous rend le Père propice. Nous ne pouvons séparer Jésus de la grâce et la grâce de Jésus. Jésus est notre faveur reçue gracieusement auprès de Dieu le Père. Donc s’enraciner en Jésus consiste à s’enraciner dans la grâce de Dieu. Il est la grâce pour toujours. Oui, être enraciné en Jésus, c’est être enraciné dans la grâce de Dieu pour toujours.
Sans la grâce de Dieu, nous sommes sous la loi, tout comme sans Jésus, nous sommes aussi sous la loi. Paul dit à Timothée : "Toi, donc mon enfant, fortifie-toi dans la grâce (Charis) qui est en Jésus-Christ" (2 Timothée 2 : 1).
Se fortifier dans la grâce de Dieu, c’est se fortifier en Jésus, notre capacité. Nous sommes sauvés par grâce. Perdre la grâce, c’est retourner sous la loi, revenir au salut par les œuvres, la malédiction, puisque personne n’a jamais pu obéir à la loi complètement.

C’est à la croix qu’éclate le don de la grâce de Dieu : La simple Venue de Jésus sur terre n’était pas suffisante pour nous sauver. La grâce n’est pas seulement l’effet de la miséricorde de Dieu qui est prêt par bonté à tout pardonner. Car Sa Sainteté et Sa Justice absolues devaient être satisfaites en même temps que son Amour parfait. Il a fallu pour cela, le sacrifice expiatoire de son Fils Jésus à la croix. "Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronnée de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte, ainsi par la grâce de Dieu, il a souffert la mort pour tous" (Hébreux 2 : 9).
Car tous, nous sommes pécheurs et tous méritent la mort. "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Et ils sont gratuitement justifiés, par sa grâce par le moyen de la rédemption, qui est en Jésus-Christ. C’est Lui que Dieu a destiné à être par son sang pour ceux qui croiraient, victime expiatoire ou propitiatoire (ce qui rend propice)." (Romains 3 : 23-25). "Et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce par le moyen de la rédemption, qui est en Jésus-Christ" (Romains 3 : 24). "Car c’est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres afin que personnes ne se glorifie" (Éphésiens 2 : 8-9).

La Grâce est beaucoup plus qu’un cadeau non mérité ou même le salut par grâce. Elle est une puissance de Dieu qui gouverne dans nos vies. Nous devons être gouvernés par le pouvoir de la grâce divine.
La Grâce nous donne le pouvoir de dire « non » au péché et de le dominer. La Grâce de Dieu nous remplit de zèle pour accomplir les bonnes œuvres, préparées d’avance par Dieu. La Grâce de Dieu nous donne la capacité d’obéir à la Parole de Dieu, aux commandements de Dieu. Sans moi, vous ne pouvez rien faire, dit Jésus dans Jean 15. 5b.
Nous avons vu que la Grâce c’est Jésus, à cause de son obéissance et du fait qu’Il demeure dans l’Amour du Père. Autrement dit, sans la grâce de Dieu, nous ne pouvons rien faire, puisque sans la grâce de Dieu, nous sommes sous la loi.

Écrire un commentaire

Pour le meilleur !

23 Avril 2016 Publié dans #Retour de Jésus, #La mort

«Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu» (Amos 4. 12)

Bien que la mort soit incontournable pour chaque être humain, beaucoup d'êtres humains n’aiment pourtant pas en parler. Mais l’apôtre Paul, pourtant un être humain comme nous, ne craint pas d’exprimer sa pensée à ce sujet lorsqu’il écrit aux chrétiens de l’Église de Philippes : Pour moi, en effet, la vie, c’est le Christ, et la mort est un gain. Mais si je continue à vivre dans ce monde, alors je pourrai encore porter du fruit par mon activité. Je ne sais donc pas que choisir. Je suis tiraillé de deux côtés : j’ai le désir de quitter cette vie pour être avec le Christ, car c’est de loin le meilleur, mais à cause de vous il est plus nécessaire que je demeure dans ce monde (Philippiens 1 : 21-24). Quitter ce monde ou y rester ? Si pour l'apôtre Paul le meilleur était de quitter ce monde, c’est parce qu’il avait la certitude d’être éternellement avec Jésus-Christ au Paradis ; mais en pensant à l'oeuvre qu'il accomplit pour Jésus-Christ dans ce monde et à tous ses amis, il est tiraillé.

La Bible a été écrite pour nous informer, nous avertir et pour nous inviter à nous préparer à la mort, à l’échéance de notre vie. Dieu est Amour, c’est pourquoi il désire le meilleur pour nous. Il nous appartient alors d’entendre l’interpellation du prophète Amos « Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu » (Amos 4 : 12). Nous devons être prêt pour le Retour du Seigneur Jésus-Christ, afin de parvenir, comme l’apôtre Paul, à la certitude d’être accueilli par le Christ, dans sa Gloire éternelle. C’est là qu’est le bonheur parfait, préparé par notre Sauveur Jésus-Christ pour tous ceux qui Lui confient leur vie, pour tous ceux qui ont mis leur confiance en Lui (Jean 14 : 2-3).

Écrire un commentaire
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>