Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Articles récents

Avoir la foi en Dieu

23 Juillet 2016 Publié dans #Divers

Ayant été informés de votre FOI en Jésus Christ et de votre amour pour tous les saints (Colossiens 1 : 4)
Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair,.....Si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la FOI sans vous détourner de l'espérance de l'Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre.
(Colossiens 1 : 21-23)
Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre FOI en Christ (Colossiens 2 : 5)
Étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la FOI d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces (Colossiens 2 : 7)
Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la FOI en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts (Colossiens 2 : 12)

Jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ (Éphésiens 4 : 13)

Et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi (Philippiens 3 : 3)
Oui, comme nous l'exhorte la Bible, accrochons-nous à JÉSUS et ne le lâchons pas sous aucun prétexte.
Ayons une FOI FERME en JÉSUS qui peut TOUT.

Écrire un commentaire

Nous sommes véritablement sauvés

23 Juillet 2016 Publié dans #Salut

Sauvé ! Sauvé ! Je suis sauvé ! Tel est le cri de triomphe que l'Évangile arrache à tout cœur qui l'a véritablement reçu. Oui, nous les enfants de Dieu, nous sommes véritablement :

- sauvés : parce que Dieu nous a tant aimé qu'il a donné son Fils unique Jésus-Christ pour nous (Jean 3. 16a) ;

— sauvés : parce que Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, a donné sa vie en rançon pour nous (1 Timothée 2. 6) ;

— sauvés : parce que le Saint-Esprit témoigne à notre esprit avec un grand cri que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8. 16) ;

— sauvés : parce que toutes les promesses de Dieu sont oui et amen en Jésus-Christ (2 Corinthiens 1. 20) ;

— sauvés : parce que la foi, l'amour, l'espérance, que la Parole toute-puissante de Dieu inspire à nos cœurs, sont, non pas des efforts de l'âme humaine, mais des vertus célestes que rien au monde ne peut détruire ;

— sauvés, disons-nous, et à jamais sauvés, parce que le Don de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur (Romains 6 : 23).

Pour parvenir à l'assurance absolue du Salut, l'Évangile nous invite, non à regarder à nous-mêmes ou à notre passé rempli d'iniquités, ou à un avenir dont nous nous interrogons avec effroi ; mais tendrement et instamment, l'Évangile nous presse de ne regarder qu'À DIEU ET À SON MERVEILLEUX DON ; À JÉSUS ET À SON ŒUVRE ; AU SAINT-ESPRIT ET À SES GRÂCES ; À LA PAROLE DU PARDON ET À SES PROMESSES ; À LA LOI ET À SA JUSTICE ; À LA CHARITÉ ET À SES MIRACLES ; À L'ESPÉRANCE ET À SES GLOIRES !

Écrire un commentaire

Le seul Chemin qui mène à Dieu : Jésus-Christ

22 Juillet 2016 Publié dans #Divers

Jésus a dit : " Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne peut aller au Père autrement que par moi" (Jean 14. 6)

Beaucoup d'êtres humains dans ce monde disent : Jésus est-Il le seul chemin qui mène à Dieu ? Pourquoi ne faut-il passer que par Jésus pour aller à Dieu ? N’est-ce pas orgueilleux et sectaire ? Et les autres religions ?

Sachons que les êtres humains sans Dieu sont mal à l’aise dans leur esprit avec l’idée qu’il y aurait qu'une seule voie unique pour trouver Dieu. Pour eux, il est à la mode de penser que chacun peut trouver Dieu par ses propres moyens, ou que chaque religion contient une petite parcelle de vérité. Affirmer qu’il n’y a qu’une seule Vérité et que, nous les enfants de Dieu, nous la détenons peut paraître fanatique et fondamentaliste pour plusieurs êtres humains.
Pourtant, Jésus-Christ a bien affirmé qu’il n’y avait qu’un seul moyen de connaître le seul vrai Dieu de l'Univers : Il faut passer par Lui-même…
Jésus ne remet pas en question la croyance en Dieu, que plusieurs personnes peuvent avoir, quelle que soit leur religion. Jésus mentionne autre chose : un autre type de foi. Jésus parle de connaître Dieu en tant que Père, c’est-à-dire aller plus loin que la simple croyance en son existence : savoir qui Il est vraiment, entendre sa voix, recevoir son amour et expérimenter sa présence non pas en tant que croyant, mais en tant que son enfant racheté par Son Fils Jésus. Jésus parle donc en réalité d’avoir fait une rencontre réelle avec Dieu, qui nous place dans une relation d’intimité, personnelle, avec Lui. Ce genre de rencontre, nous dit Jésus, dépasse le religieux.

Avec Jésus-Christ, il ne s’agit pas de religion et de rites, mais de relation intime et de confiance.

Le plus déroutant et le plus fort dans la déclaration de Jésus, c’est qu'Il dit être en Sa Personne le seul et unique Chemin qui mène à Dieu ! Dans la Bible, des croyants à l'époque de l'Ancien Testament ont certifié avoir reçu une révélation concernant la voie de la Vérité. Ils invitaient les êtres humains à suivre le Chemin du seul vrai Dieu. Jésus-Christ, Lui, a dit qu’Il était la seule Voie, la seule Vérité et la seule Vie ; qu’il ne fallait pas seulement suivre son exemple de vie ou ses enseignements, mais venir à Lui personnellement pour connaître le seul vrai Dieu de l'Univers.
Si Jésus pouvait dire cela, c’est parce qu’Il est Lui-même Dieu qui s’est fait homme. Oui, la Bible nous présente Jésus comme le Fils de Dieu qui s’est incarné et s’est révélé à nous, pour nous inviter à une relation d’amour avec Lui, par le chemin de la foi.

En résumé, c’est cela la signification des propos de Jésus-Christ : "Je suis le seul chemin qui va à Dieu, parce que je suis Dieu". Jésus n’annonce pas cela sans se rendre compte de l’ampleur de ce qu’Il avance. Il comprend l’interrogation et le doute qu’une telle parole puisse susciter chez ses auditeurs. C’est pourquoi, dans la Parole de Dieu, Jésus nous révèle les preuves de sa divinité, afin que nous constations par nous-mêmes que ce qu’il dit est vrai :
– ses miracles (qui manifestent son amour pour les êtres humains et sa Toute Puissance par rapport aux lois de la nature)
– les prophéties de l’Ancien Testament, qui prédisaient sa V
enue dans les moindres détails
– sa résurrection : Jésus est mort, mais Il est aussi revenu à la vie. Il est toujours vivant aujourd’hui, donnant son Amour à tous ceux qui Lui ont confié leur vie.

Puisque Jésus-Christ est Dieu, alors nous devons examiner ce qu’Il a dit et nous positionner entièrement par rapport à Lui. Nous ne pouvons rester indifférent devant un enjeu si grand.

Écrire un commentaire

Le parfait sacrifice de l'Agneau de Dieu

21 Juillet 2016 Publié dans #Sacrifice de Jésus

Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu, s'est offert en rançon pour nos péchés. L’expiation de nos péchés a été pleinement accomplie par Jésus et nous sommes pardonnés et sanctifiés par la foi en Jésus. « Dieu est juste et il justifie celui qui a la foi en Jésus » (Romains 3 : 26). La simple foi véritable en l'oeuvre parfaite de Jésus et en Son sang nous assure la rémission complète et gratuite de nos péchés. « Le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché » (1 Jean 1 : 7)

Dieu proclame maintenant à tous les êtres humains que le pardon des péchés s'obtient gratuitement par le moyen de la foi au Seigneur Jésus-Christ. « Tous les prophètes lui rendent témoignage, que, par son nom, quiconque croit en lui reçoit le pardon des péchés » (Actes 10 : 43). « Sachez donc, frères, que par Lui (Jésus) vous est annoncé le pardon des péchés,... quiconque croit est justifié par Lui » (Actes 13 : 38, 39). « … Tout cela je vous l’ai écrit afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu », « Je vous écris, enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés par son nom » (1 Jean 5 : 13 ; 2 : 12)

Le Seigneur Jésus-Christ a porté nos péchés et les a expié. « Christ est mort pour nos péchés » (1 Corinthiens 15 : 3). « Il s'est donné lui-même pour nos péchés » (Galates 1 : 4)

L'œuvre parfaite de Jésus sur la croix est suffisante pour tout le monde entier. « Que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie » (Apocalypse 22 : 17). Tous sont invités à placer toute leur confiance en Jésus et à s'approprier de son parfait sacrifice à la croix : aucun n’est exclu. L'œuvre de Jésus à la croix est suffisante pour le monde entier mais n’est efficace que pour ceux qui croient et mettent leur confiance en Jésus-Christ.

Pendant les trois dernières heures de Jésus sur la croix, il y eut des ténèbres sur toute la terre (Luc 23 : 44). Dans cette obscutité profonde, aucun œil humain ne pouvait pénétrer pour voir ce qui se passait entre Dieu le Père et son Fils. Là, Jésus but la coupe du Jugement que nos péchés avaient remplie, Il a traversé de terribles souffrances dans Son âme, souffrances que nul ne pourrait sonder. Puis, à la fin de ces trois heures ténébreuses, avant d’entrer dans la mort, Jésus dit : « TOUT EST ACCOMPLI » (Jean 19 : 30)

La coupe amère a été bue jusqu'à la lie. La dernière goutte a été vidée. L’œuvre pour notre rédemption est accomplie, accomplie pour notre salut, accomplie comme Dieu l’a exigé et accomplie comme Jésus-Christ Seul pouvait le faire. « Tout est accompli » : en grec, un seul mot « TELESTAÏ », celui qu’on écrivait au bas des factures acquittées. Notre immense dette envers Dieu est à jamais payée par Jésus-Christ notre Sauveur.

Écrire un commentaire

Vivre éternellement au Paradis ou en Enfer ?

20 Juillet 2016 Publié dans #Salut, #Choix

"... j'ai mis devant toi la vie et la mort... Choisis la vie, afin que tu vives..." (Deutéronome 30. 19)

Croyants ou incroyants, tout le monde espère qu’après la mort, la vie va continuer dans un bonheur absolu et éternel. C’est ce que la Bible affirme, du moins pour certains. Car "Dieu a mis dans leur cœur (le coeur de chaque être humain) la pensée de l’éternité" (Écclésiaste 3. 11).
Nous vivons sur la terre et nous sommes à la fois des êtres physiques et moraux (chair et esprit). La mort de notre corps humain (conséquence du péché) est la fin de notre existence physique terrestre, pas celle de notre existence morale (spirituelle). "Avant que la poussière retourne à la terre comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné (Écclésiate 12. 7).

Notre vie sur la terre est un passage et nous en rendrons compte un jour devant Dieu. "Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement" (Hébreux 9. 27). Dès que nous quitterons ce monde comme aussi à l’issue de ce jugement, il n'y aura que deux destinations dans l'éternité : le paradis (la vie éternelle) ou l’enfer (le châtiment éternel). "Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle (Matthieu 25. 46).
Le Ciel (le Paradis) est la demeure du seul vrai Dieu de l'univers qui est trois fois Saint. Et pour aller passer l'éternité au Paradis dans le bonheur infini et éternel, il faut être juste aux yeux de Dieu, c'est-à-dire sans péchés. Le péché c’est la désobéissance aux lois de Dieu. Beaucoup d’entre nous ne se croient pas si mauvais que cela, mais le rayon laser de la Parole de Dieu nous donne un tout autre éclairage. "Il n'y a point de juste, pas même un seul ; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ....(Romains 3. 10-11).
Nous sommes tous des pécheurs par nature, un enfant n’a pas besoin d’apprendre à mentir, nous péchons constamment par pensées, par paroles ou par actions ; nous ne pouvons pas nous en empêcher et nous méritons tous le châtiment éternel en Enfer
à cause de nos péchés, les meilleurs d’entre nous comme les pires.

Mais il y a une Bonne Nouvelle ! : Dieu nous aime et pour nous éviter l’enfer, Il envoie sur la terre le seul vrai Juste qui a vécu sur la terre, son Fils unique Jésus-Christ. C’est nous qui sommes coupables, mais c’est Jésus qui vient s’offrir en sacrifice parfait en mourant sur la croix pour subir à notre place le châtiment que l’on méritait tous. "Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui" (Ésaie 53. 5).
"Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui, ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle" (Jean 3. 16). Quiconque croit et place toute sa confiance en Jésus a, dès maintenant, la certitude d'aller vivre au Paradis pour l'éternité. Cela est possible, car tous ceux qui sont sauvés de tous leurs péchés par le moyen de la foi en Jésus, sont à jamais sanctifiés par le Sang précieux de Jésus. Ils sont nés de nouveau, justifiés, rachetés, et libérés des liens du Diable qui les tenait captifs dans son Royaume de ténèbres.

Chers lecteurs, si vous n'êtes pas encore venus à Jésus pour avoir le Salut de votre âme, qui que vous soyez, bandit ou pas, croyant ou incroyant, Dieu vous aime et il vous donne son Fils Jésus pour vous sauver parfaitement. Dieu vous demande de vous repentir et de vous détourner de tous vos péchés, de croire en Jésus-Christ, (lui et personne d’autre) de l’accepter comme seul Sauveur (il est mort à votre place) et comme seul Seigneur (Il est ressuscité et Il règne éternellement). Oui, c'est vrai chaque être humain peut être sauvé de l’Enfer éternel en se repentant et en se détournant de tous ses péchés. Chaque être humain peut faire sincèrement cette prière et la mettre réellement en pratique durant toute sa vie pour avoir la certitude d'aller au Paradis : "Seigneur Jésus, je crois en toi, viens dans mon cœur, je veux recommencer une vie nouvelle avec toi et devenir ton disciple. Amen".

Écrire un commentaire

Jésus-Christ est incomparable

19 Juillet 2016 Publié dans #EVANGILE

Jésus-Christ est le Fils de Dieu, venu du Ciel. Il a revêtu la nature humaine afin de pouvoir racheter les êtres humains. Il est devenu Fils de l'homme, afin que nous puissions devenir enfants de Dieu. Jésus-Christ, le Rois des rois, accepta volontairement de quitter le Ciel pour devenir un humble serviteur. "Il était riche et, par amour pour nous, Il s'est fait pauvre" (2 Corinthiens 8. 9).
De grands hommes ont paru et sont tombés dans l'oubli. Mais le Seigneur Jésus-Christ demeure éternellement. Hérode n'a pas pu le tuer, et Satan n'a pas réussi à faire obstacle à Son oeuvre. La mort n'a pas été capable de Le retenir sous sa puissance, la lourde pierre qui fermait son tombeau n’a pas pu L’empêcher d’en sortir ressuscité.
Jésus est le Christ Incomparable, « l'Admirable, le Conseiller, le Dieu puissant, le Père d’éternité, le Prince de la paix » annoncé par la voix des prophètes dès les temps anciens (Esaïe 9. 6). Son Nom a été prédit plus de 700 ans auparavant : « Voici, la vierge sera enceinte et enfantera un fils, et on l’appellera du nom d’Emmanuel qui se traduit : Dieu avec nous. » (Esaïe 7. 14 rappelé en Matthieu 1. 23).
La Personne du Christ est le grand miracle de l'histoire de la race humaine. Sur la croix réservée aux brigands et aux criminels, Jésus-Christ le Juste et le Saint, Celui qui n’a fait que le bien, est mort par Amour pour chacun de nous. Il a souffert une mort horrible et pleine d'angoisse, écrasé sous le poids affreux de nos péchés dont Il subit la condamnation à notre place.
Maintenant ressuscité, Jésus-Christ est Vivant aux siècles des siècles. Celui qui, sur la terre a été le méprisé, est maintenant élevé au plus haut des cieux, assis à la droite de Dieu. Oui, à Jésus-Christ la Majesté, la Puissance et la Gloire aux siècles de siècles. « Dieu L’a élevé très haut et lui a donné un Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au Nom de Jésus se plie tout genou
dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (Philippiens 2. 9). Tous ceux qui se sont repentis de leurs péchés et qui acceptent réellement Jésus-Christ dans leur coeur iront dans la gloire du Ciel auprès de Jésus. Par contre, tous ceux qui rejettent ou négligent Jésus-Christ seront jugés et condamnés éternellement en Enfer.
Patiemment, jour après jour, année après année, sur les sentiers du doute et de la crainte où les êtres humains s'éloignaient de Lui, le cœur fidèle de Jésus les a cherché dans son Amour. Maintenant, Sa voix nous parle. Que chaque être humain Lui ouvre Son cœur sans tarder. Jésus-Christ a souffert la mort pour nous donner la vie. Aujourd'hui Il veut être le Seigneur et Sauveur de notre vie à chacun.

A toi, Jésus, nul n’est semblable,
Car toi seul est la Vérité ;
Tout, dans ta Personne adorable,
Est amour, grandeur et beauté.
Tu es le Christ incomparable.
Ô notre Sauveur, notre Rédempteur,
Toi le Merveilleux, l’Admirable,
Sois exalté de tout notre cœur !

Écrire un commentaire

Jésus-Christ, de la croix jusqu'au Trône

18 Juillet 2016 Publié dans #Sacrifice de Jésus, #Résurrection

La tromperie de Satan a marché avec un tiers des anges, elle a marché avec Adam et Eve, mais elle n'a pas marché avec Jésus !
Oui comme toujours et pour vaincre Jésus, Satan utilisa la tromperie. Il trompa les dirigeants religieux en demandant la mort de Jésus. Il prit possession du corps de Judas pour accomplir la trahison comme il avait prit possession du corps du serpent pour tromper Adam et Eve. Satan détestait tellement Jésus qu'il ne le voulait pas seulement mort, mais il le voulait tourmenté. Lorsque Jésus fut trahi, battu, crucifié, toutes les principautés de Satan, puissances, dominations de ténèbres, et mauvais esprits ont jubilé. Ils ont dû se préparer pour leur plus grand moment de victoire et de célébration quand en fait, c'est leur propre destruction qui arriva lorsque le Seigneur Jésus ressuscita d'entre les morts.

Le grand trompeur fut trompé
Satan, le grand trompeur fut lui-même trompé. Dans sa haine aveugle, il ne réalise pas qu'en causant la mort de Jésus, Jésus allait, par Sa mort et par Sa résurrection prochaine, lui faire subir une totale défaite et rachèterai l'humanité de la punition du péché.
Sur la croix, Jésus-Christ a payé le prix du péché en portant tous nos péchés, maladies et infirmités ; et en subit d'horribles tourments causés par la Colère de Dieu qui s'abbattait sur Lui. Quand Jésus finit d'expier tous les péchés de ce monde sur la croix, Il entra dans la mort. Le monde entier trembla pendant ce temps de bataille spirituelle où Jésus dépouilla Satan et ses démons. Satan, depuis Adam, tenait l'être humain sous son autorité, mais Jésus enleva à Satan les clés de l'autorité.

Qu'arriva-t-il sur terre ?
L'être humain n'est plus séparé de Dieu. Le voile dans le temple, dans le lieu Très Saint, fut déchiré en deux. La terre trembla violemment quand Jésus brisa le lien de la mort dans le sein de la terre, dans le Séjour des morts.
(Matthieu 27 : 50-53)

Qu'arriva-t-il dans le monde spirituel ?
La bataille se fit entre Jésus, notre Substitut, et Satan avec l'armée de ses démons.
Quand Jésus fut cloué sur la croix, Satan a probablement rassemblé tous ses démons pour être témoins de cet évènement crucial. C'était trop important pour qu'un seul ne le manque ! Pendant que Jésus mourait sur la croix après avoir porté tous nos péchés, Satan et ses démons ont dû se préparer à une allégresse diabolique pour ce qu'ils pensaient être leur plus grand moment de triomphe. Ce n'était pas assez pour Satan de voir le corps de Jésus sans vie cloué à la croix. Dans une haine aveugle, Satan a dû crier, “Il doit être jeté dans les profondeurs de l'enfer !”.
Jésus, chargé des horribles péchés de l'humanité, a souffert sur la croix tous les tourments de l'Enfer. Oui, Jésus expia tous nos péchés.

"Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde" (Jean 1 : 29).
Quand Jésus porta et expia tous nos péchés, Il remplit la fonction du bouc émissaire qui portait au loin les péchés du peuple. Jésus ne pouvait pas être retenu par la mort. Quand Jésus livra nos péchés au plus profond de l'abîme, la Puissance de Dieu vint sur Lui. Les portes de l'enfer ne pouvaient pas l'emporter sur Jésus. Fonçant à travers “les portes de l'enfer”, Jésus reprit des mains de Satan les clés de la mort, de l'enfer.

Le Diable et ses démons défaits
"Il (Jésus) a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix" (Colossiens 2 : 15). Jésus a personnellement “désarmé” Satan et chacun des démons. Il enleva leurs armes. Il les exposa publiquement en spectacle. Oui, Jésus a vaincu Satan et ses démons, les laissant nus et déshabillés de leurs autorités pour toute l'éternité !

La Résurrection
Ayant payé le salaire du péché par Sa mort sur la croix et ayant livré nos péchés au fond de l'abîme, Jésus prit des mains de Satan les clés de la mort et du Séjour des morts. Ayant vaincu Satan et brisé sa puissance sur la mort, la tombe ne pouvait plus retenir le corps de Jésus. Dans une puissante explosion de triomphe, Jésus ressuscite d'entre les morts. Satan et tous les démons sont éternellement vaincus ! Quand Jésus déposséda Satan des clés de l'autorité, Il reprit les clés d'autorité qu'Adam dans sa désobéissance avait données à Satan. Quand Jésus reprend ces clés d'autorité des mains de Satan, Il désarme Satan de son autorité sur l'humanité et sur cette terre. Jésus a personnellement vaincu Satan et chacun de ses démons.
Après quarante jours, Jésus monte au Ciel en Triomphe. Jésus remonte triomphalement vers le Ciel.

Reçu Avec Joie
Il n'y a aucun mot pour décrire la joie grandiose de l'armée céleste au retour du Fils de Dieu à Sa place dans le Ciel. Comment l'être humain peut-il décrire ce Retour victorieux ? David fut inspiré pour nous donner une description de ce moment. "Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portes éternelles ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! Qui est ce roi de gloire ? L'Éternel fort et puissant, L"Éternel puissant dans les combats" (Psaumes 24 : 7-10).

Jésus Proclama Sa Victoire !
L'apôtre Jean nous donne les paroles de Jésus, quand Il proclama Sa victoire ! "Et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts" (Apocalypse 1 : 18).
Jésus avait les clés ! Jésus vint dans le ciel criant, “Père, J'ai les clés ! Satan est vaincu et J'ai les clés !”
Jésus avait les clés de l'autorité dans Sa main, clés qu'Il avait reprises des mains de Satan qui les avaient volées dans le jardin quand il trompa Adam et Ève.
Jésus avait repris les clés à Satan, mais Il ne les a pas gardées. Il les a redonnées à l'Église. Dans la première révélation de l'Église, Jésus dit aux disciples qu'Il leur donnera “les clés du royaume des cieux”
(Matthieu 16. 19). Les clés, le gouvernement et l'autorité étaient dans les mains de Jésus ! Jésus prit ces clés et les donna à Son Église.

Écrire un commentaire

Jésus-Christ est Vivant, Il nous donne sa Vie

16 Juillet 2016 Publié dans #Résurrection, #La Vie

"Pourquoi cherchez–vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n’est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez–vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée, et qu’il disait : Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour. Et elles se ressouvinrent des paroles de Jésus." (Luc 24 : 5-8)
Jésus-Christ est vivant, il est mort à la croix du calvaire pour nos fautes, pour nos péchés, mais la mort n'a pas pu le retenir. "Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il fût retenu par elle." (Actes 2 : 24)

Oui, Jésus est vivant et Il veut donner sa vie à chaque être humain, cette vie qui dure éternellement, c'est à dire la vie éternelle.

"Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle." (Jean 3 : 16)

"Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui." (Jean 3 : 36)

"C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus–Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs" (1 Timothée 1 : 15)
"Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus–Christ." (Jean 17 : 3)

Jésus est la source de la vie, Jésus est la Vie, venons à Lui. "Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui" (Jean 7 : 37)

Jésus veut sauver chaque être humain de ses péchés et lui donner la vie éternelle. Pour cela, Jésus veut entrer en contact avec chaque être humain, il veut que nous le connaissions personnellement, ouvrons-lui notre coeur et il le remplira d'amour. Jésus dit : "Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi." (Apocalypse 3 : 20)

Écrire un commentaire

La révélation de l'Amour et de la Justice de Dieu

16 Juillet 2016 Publié dans #Amour de Dieu - de Jésus, #Justice de Dieu

Dans Actes 3. 14, nous lisons : « Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu'on vous accorde un meurtrier. Vous avez mis à mort le Prince de la vie ; Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. »

Par la crucifixion de Jésus-Christ, les êtres humains ont donné la mesure de leur profonde opposition à Dieu. C'est le comble du mal, de la haine, de la corruption, de la cruauté, de la folie (car c'est une folie que de contester contre Dieu).

Par la crucifixion de Jésus-Christ, Dieu donne la mesure de tout ce qu'Il est, et pose le fondement de notre réconciliation.

À la croix et par la résurrection de Jésus s'est manifestée la Victoire de l'Amour et de la Justice de Dieu. Dieu vient au-devant des êtres humains, qui se sont rebellés contre Lui, pour les arracher à leur misère.

Justice ? Oui, car le Dieu Juste et Saint a obtenu totale rédemption pour tous les vrais croyants en Lui. Dieu ne pouvait pas laisser impunis le péché du monde, alors il a « envoyé son propre Fils… pour le péché » (Romains 8. 3), c’est-à-dire comme sacrifice pour le péché. « Lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois ». (1 Pierre 2. 24)

Amour ? Oui, c'est Jésus-Christ, son Fils unique, que Dieu a donné. L’amour éternel entre les personnes divines (Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit) surpasse toutes nos pensées. C'est précisément de cette source intarissable que découle l'amour dont nous sommes aimés ; l'amour qui s'étend aux êtres humains du monde entier.

« Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3. 16)
« En ceci a été manifesté l'amour de Dieu pour nous, c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui. » (1 Jean 4. 9)
« Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Romains 5. 8)
« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » (Jean 3. 36)
« Là où le péché abonde, la grâce surabonde. » (Romains 5. 20)
« Jésus... dit : Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. » (Jean 14. 6)
Écrire un commentaire

La joie et l'espérance des enfants de Dieu

15 Juillet 2016 Publié dans #Retour de Jésus

« Je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi. » (Jean 14. 3)

Qui fait cette promesse ? C'est Jésus-Christ, parlant à ses rachetés. Comment opérera-t-il cela ?

« Le Seigneur lui-même descendra du ciel ; et les morts en Christ ressusciteront premièrement ; puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur en l'air ; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » (1 Thessaloniciens 4. 16-17)

Ce que Dieu a constamment cherché pour les êtres humains, c'est leur bonheur éternel : « Je connais les pensées que je pense à votre égard..., pensées de paix et non de mal, pour vous donner un avenir et une espérance. » (Jérémie 29. 11)

Aujourd'hui, Dieu propose à tous les êtres humains la paix, avec l'espérance d'un avenir infiniment heureux et Il veut cela pour chaque être humain. Son grand désir est que Jésus Christ rassemble auprès de Lui tous ceux qui croient en Lui et se confient entièrement en Lui. Au ciel, il n'y a ni ténèbres, ni mal, ni mort, ni ennui, ni solitude ; c'est le repos, la joie, la paix et la gloire, où Jésus Christ veut ses rachetés avec Lui pour toujours. Le ciel, c'est « la maison du Père » (Jean 14. 2), où Dieu rassemblera les siens, comme un père plein d'amour rassemble ses enfants pour se réjouir avec eux des plus belles joies de la famille.

Que faire pour y avoir place ? Il faut venir à Jésus Christ et croire en Lui, le Sauveur des pécheurs ; Jésus est le seul Chemin qui mène au Ciel, au Paradis. On n'entre pas là parce qu'on a fait plus de bien que de mal, ni parce qu'on a adhéré à telle religion, ni parce qu'on a été sincère. On y entre parce qu'on a confessé avoir péché aux yeux du seul vrai Dieu trois fois Saint, parce qu'on s'est repenti de tous nos péchés, parce qu'on a reçu le sceau du Saint-Esprit et le parfait Salut que Dieu nous offre en son Fils Jésus-Christ notre Sauveur. Oui en acceptant pour soi l'œuvre accomplie par Jésus à la croix, on est « revêtu des vêtements du salut et on est couvert de la robe de la justice. » (Ésaïe 61. 10) – Le Salut, c'est « Jésus Christ… crucifié..., ressuscité... il n'y a de salut en aucun autre. » (Actes 4. 10-12)

« Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ, qui est mort pour nous. » (1 Thessaloniciens 5. 9)
C'est notre vivante et joyeuse espérance en Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur.
Écrire un commentaire
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>