Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Être ni jugé, ni condamné, mais récompensé

15 Août 2017 Publié dans #Salut

Jésus leur dit : “En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit en celui qui m'a envoyé (Dieu), a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie” (Jean 5. 24).

Jugement et condamnation ont un sens différent. Le jugement précède une éventuelle condamnation. Le Jugement dont nous parle ce verset ci-dessus, c'est lorsque chaque être humain, qui n'a pas reçu le parfait Salut que Dieu offre en Jésus, comparaîtra devant Dieu comme un accusé. La condamnation, c'est le verdict du jugement, définitif, sans appel possible puisque c'est Dieu qui le prononce.

Le vrai croyant en Jésus, né de nouveau, enfant de Dieu, comparaîtra devant le Tribunal de Christ, mais non pas comme accusé pour être jugé. Au contraire, il se présentera comme déjà gracié, plus encore, comme un juste, parce que ses péchés sont pardonnés et il est couvert par le sang précieux de Jésus-Christ. Mais, toute sa vie repassera devant lui, sous l'éclairage de la Sainteté et de la Grâce de Dieu. “Il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ, afin que chacun reçoive selon les actions accomplies dans le corps, soit bien soit mal” (2 Corinthiens 5. 10).

Le vrai croyant en Jésus ne viendra donc jamais en jugement, que ce soit en raison de sa nature mauvaise ou de ses péchés, car il est justifié, sanctifié, enfant de Dieu... Mais qui fait une telle déclaration ? Le Juge suprême ! (Jean 5. 22). Jésus dit : “Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé (Dieu), a la vie éternelle et ne vient pas en jugement” (Jean 5. 24).

Comme victime expiatoire, sur la croix, le Seigneur Jésus-Christ “a porté nos péchés en son corps” (1 Pierre 2. 24). Jésus acquitte sans jugement ceux pour lesquels Il est mort et ressuscité et qui l'ont reçu dans leur vie. “Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus” (Romains 8. 1). Oui, nous avons la certitude que ni maintenant, ni dans l'avenir, il n'y a ni condamnation ni même jugement pour nous qui avons mis notre confiance en Jésus. Mais au tribunal du Christ, nous serons récompensés pour la vie dont nous avons vécu sur la terre, soit en bien, soit en mal.

Partager cet article

Commenter cet article