Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Coupable ou non coupable ?

29 Juin 2017 Publié dans #EVANGILE

La plupart des êtres humains se prétendent justes : « Oh ! Moi je n'ai jamais fait de mal à personne, disent-ils, Je n'ai rien à me reprocher, j'ai toujours été honnête... ». Ainsi ces personnes n'ont aucun sentiment de culpabilité devant le seul vrai Dieu trois fois Saint. Comment donc peuvent-elles connaître le pardon de leurs péchés que Dieu veut les offrir puisqu'elles considèrent qu'elles n'en ont pas besoin ? Jésus a dit : « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal ; je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (Marc 2. 17)
Pourquoi ces personnes ne se sentent-elles pas coupables devant Dieu ? Parce qu'elles disent que :

- Dieu est bon : D'abord parce que ces personnes Le considèrent comme un Dieu bon et indulgent. « Le bon Dieu » dit-on en parlant de Lui et elles ne réalisent pas qu'Il est aussi le Dieu Saint et parfaitement Juste. La Bible déclare que Dieu a les yeux trop purs pour voir le mal (Habakuk 1. 13). Celui ou celle qui se croit juste ne se voit pas comme Dieu le voit. Il a peut-être une bonne conduite aux yeux de ses semblables, accomplissant des oeuvres utiles pour la société... mais quelque soit l'opinion que ces personnes ont d'eux-mêmes, le constat du Dieu trois fois Saint (Esaie 6. 3, Apocalypse 4. 8) qui sonde les coeurs et les pensées ne peut changer : « Il n'y a pas de différence, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3. 23)

- Ce n'est pas si grave, après tout ! : Une autre raison pour laquelle la plupart des personnes ne se sentent pas coupables devant Dieu, c'est qu'elles minimisent le péché. Un petit mensonge, ce n'est pas si grave, pense-t-elles, d'autant plus s'il peut être utile : c'est un « pieux mensonge », comme on dit. Pour ces personnes, bien des choses ne sont pas un péché alors qu'en réalité, elles le sont. Elles ne les considèrent pas comme Dieu les voit. Ces personnes commettent des infractions à la loi divine sans même quelquefois s'en rendre compte, la conscience étant endormie. Et si elles sont conscientes de la faute, elles se justifient en mettant en avant des circonstances atténuantes.

- Ni vu ni connu : D'autres personnes encore pensent que le péché non connu et qui ne nuit pas à autrui ne peut avoir de conséquence. Pourtant l'orgueil, la jalousie, la convoitise, les mauvaises pensées, tout ce qui est fait dans le plus grand secret... Dieu le voit. « Il n'existe aucune créature qui soit cachée devant Dieu, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous avons affaire » (Hébreux 4. 13). Dieu voit dans le secret et un jour, tout sera mis en lumière. « Il n'y a rien de caché qui ne sera révélé, ni rien de secret qui ne sera connu. » (Luc 12. 2)

Alors, coupable ou non coupable ?
Au Tribunal de Dieu où tout est enregistré, quel est le verdict ? Quelle que soit la pensée de l'être humain au sujet de lui-même, la sentence divine est rendue : « Tout le monde est coupable devant Dieu » puisque « tous ont péché » (Romains 3. 19, 23)
Sommes-nous donc tous condamnés ? NON ! Car le seul vrai  Dieu qui est Saint et parfaitement Juste est aussi le Dieu d'Amour. « Dieu a tant aimé le inonde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3. 16)
Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, quitta le Ciel pour venir volontairement sur la terre, pour donner sa vie en rançon sur la croix pour le pardon des péchés de quiconque croit. Oui, sur la croix, Jésus a subi le terrible Jugement divin qui devait nous atteindre tous. « Celui qui n'a pas connu le péché, Dieu l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions justice de Dieu en lui » (2 Corinthiens 5. 21)
Alors, comment peut-on être déclarés non coupables et échapper à la condamnation que nous méritons tous ? En reconnaissant notre culpabilité devant Dieu, en se repentant de tous nos péchés et en croyant que Jésus-Christ a souffert et est mort pour nos péchés après en avoir subi le Jugement à notre place. C'est alors que nous avons cette certitude : « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation  pour ceux qui sont en Jésus Christ » (Romains 8. 1)
L'Amour de Dieu nous a donné Jésus,

Et par Jésus la paix fut faite ;
De la justice satisfaite Les droits sur nous ne s'exigeront plus.
Oh ! Quel bonheur !

Seigneur, par ta bonté, L'accès aux cieux nous est facile ;
Et le chrétien, d'un coeur tranquille, S'y rend heureux, car il est racheté.

Partager cet article

Commenter cet article