Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Pour aller dans la maison de notre Père céleste

19 Août 2017 Publié dans #Salut

Jésus dit : « ... II y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père... » (Jean 14, 2).
En s'exprimant ainsi, Jésus a tout simplement voulu faire comprendre à ses disciples que la maison de Dieu, notre Père Céleste, est assez vaste pour que tous les êtres humains qui se repentent de leurs péchés, qui croient et qui placent leur confiance en Jésus, y trouvent place. Depuis la mort de Jésus-Christ sur la Croix de Golgotha, suivie de sa glorieuse résurrection ; les élus, les rachetés, sont ceux qui, s'étant reconnus coupables, pécheurs, perdus et ne pouvant pas se sauver par eux mêmes, se sont repentis de leurs fautes et de leurs péchés, puis ont accepté par la foi, le merveilleux Salut que Dieu offre gratuitement en Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur.
La Bible parle de repentance
(Actes 17, 30), de conversion (Matthieu 18, 3 ; Actes 3, 19), de foi (Actes 16, 31). Elle parle non seulement de vie éternelle, mais aussi de châtiment éternel (Matthieu 25, 46), réservé à ceux qui refusent ou négligent le salut offert (Hébreux 2, 3). La Bible est formelle : Pour être sauvé, c'est-à-dire pour être reçu dans la maison du Père, il faut se repentir de tout mal, avoir accepté Jésus dans sa vie comme Seigneur et Sauveur personnel, et s'être donné à Lui sans retour pour l'aimer, le suivre et le servir.
Le seul chemin qui conduit au Ciel passe par la Croix du Calvaire. Bien plus : Jésus-Christ est Lui-même ce chemin
(Jean 14, 6). Les deux versets suivants nous montrent clairement qu'en dehors de Jésus-Christ, il n'y a pas de salut possible pour les êtres humains, donc pas de possibilité d'entrer dans la maison du Père : « II n'y a de salut en aucun autre (mais en Jésus-Christ seul) ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4, 12). « Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ ...» (1 Timothée 2, 5).

Partager cet article

Commenter cet article