Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

La miséricorde de Dieu

27 Mai 2017 Publié dans #Amour de Dieu - de Jésus

"Je veux miséricorde et non pas sacrifice ; car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs" (Matthieu 9. 13).

“Je veux miséricorde et non pas sacrifice” : tel est le témoignage plein de grâce de Dieu pour l'être humain. Il désigne ainsi clairement le seul moyen par lequel Dieu peut rendre l'être humain heureux et le délivrer de la condamnation éternelle : c'est d'avoir compassion de lui dans sa misère et ses péchés en lui offrant un salut complet et éternel sans argent et sans prix. C'est la liberté pour celui qui le reçoit. L’Esprit de Dieu en rend témoignage. “Là où est l'Esprit du Seigneur, il y a la liberté” (2 Corinthiens 3. 17), et c’est ce qui seul donne confiance et procure un puissant réconfort. Tout cela vient de Dieu vers le pécheur. “Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous” (Romains 5. 8).

L'état de l'être humain devant Dieu est celui d'un pécheur : “Tous ont péché” (Romains 3. 23). L'être humain est esclave du péché, transgresseur des lois de Dieu, assujetti à la servitude par la crainte de la mort dont Satan a le pouvoir. Il ne connaît rien de la sainte présence de Dieu et il tremble quand il entend dire que le Seigneur Jésus va revenir du Ciel. Nous sommes tous tels par nature. Nous étions perdus ; et Dieu, plein de pitié, nous a vus ; son cœur compatissant s'est tourné vers nous. Dieu savait que le seul moyen de racheter l'être humain et de l'amener dans la liberté et la bénédiction était d'envoyer son propre Fils “en ressemblance de chair de péché” (Romains 8. 3), afin qu'Il fasse l'expiation par sa mort sur la croix. Et dans sa miséricorde infinie, Dieu a accepté de nous faire ce “don inexprimable” (2 Corinthiens 9. 15). Il a donné son unique Fils bien-aimé, “afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle” (Jean 3. 16). Ainsi Christ est descendu dans les douleurs et dans la mort de la croix pour élever l'être humain pécheur à la hauteur de la gloire éternelle.

Dieu, dans son Amour, nous a donné son Fils Jésus, Et par Jésus, la paix fut faite. La Justice de Dieu fut satisfaite, ses droits sur nous ne s'exigeront plus.

Partager cet article

Commenter cet article