Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

L'Esprit d'adoption

19 Juillet 2017 Publié dans #Divers

"Vous n'avez pas reçu un esprit de servitude pour être de nouveau dans la crainte, mais vous avez reçu l'Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba, Père! L'Esprit lui-même rend témoignage avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu" (Romains 8. 15, 16).
"Et, parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé l'Esprit de son Fils dans nos cœurs, criant : “Abba, Père”" (Galates 4. 6).

Paul a écrit au sujet de l'adoption en deux sens, présent et futur. Dans Romains 8. 15, Paul a déclaré que nous avons déjà reçu l'esprit d'adoption : "Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père !"
C'est par la présence de l'Esprit de Dieu que nous sommes rendus ou sommes désignés comme étant les propres fils de Dieu et que nous pouvons maintenant L’appeler par le mot intime Abba qui vient de l’araméen et qui signifie Père, Papa. Le fait de posséder l'Esprit de Dieu change notre manière de penser. Il identifie aussi ceux de la maison de Dieu et faisant partie de Sa famille. "Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu" (Éphésiens 2:19).
L'Esprit de Dieu et notre esprit témoignent de notre nouveau statut : "L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu" (Romains 8:16).
Puisque Dieu est notre Père et que nous sommes Ses enfants (génériquement parlant), nous sommes également maintenant les héritiers de Dieu, afin d’hériter de tout ce qu’Il possède. "Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui" (Romains 8:17).
Mais notre adoption n'est pas encore complète. "Et ce n’est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps" (Romains 8:23).

"Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours" (Psaumes 23:6).

Être scellé de l'Esprit d'adoption est l'un des plus heureux privilèges de l'ère chrétienne. Avant que nous puissions jouir de cette liberté de fils, il était nécessaire que Christ meure sur la croix et qu'Il ressuscite. “Quand l'accomplissement du temps est venu, Dieu a envoyé son Fils, né de femme, né sous la Loi, afin qu'il rachète ceux qui étaient sous la Loi, afin que nous recevions l'adoption. Et, parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé l'Esprit de son Fils dans nos cœurs, criant: Abba, Père” (Galates 4. 4-6).

Ainsi, c'est par la mort et la résurrection de Christ que nous sommes amenés dans la position bénie d'enfants de Dieu. Par la foi, nous prenons conscience de cette vérité et nous en jouissons. “Vous êtes tous fils de Dieu par la foi dans le Christ Jésus” (Galates 3. 26). Cette bénédiction, la plus élevée qui soit, est notre part actuelle. “Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu” (1 Jean 3. 2). Lorsque cette vérité est connue avec puissance dans notre âme, nous sommes rendus capables de servir Dieu notre Père céleste d'une manière convenable. Nous ne Le servons pas par crainte servile, comme sous la Loi, mais avec respect et avec une crainte filiale, afin de ne pas attrister le cœur de notre Père plein de grâce.

Cette liberté est d'un grand réconfort. Quelle richesse de bonté déjà maintenant ! Notre avenir est d'être pour l'éternité devant Dieu le Père, devant son Fils Jésus qui nous aime infiniment, comme les objets de son élection, de son adoption et de sa grâce infinie !

Partager cet article

Commenter cet article