Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Jésus revient, c'est certain !

25 Août 2017 Publié dans #Retour de Jésus

La Venue du Seigneur Jésus pour prendre ceux qui Lui appartiennent

Le Seigneur lui-même, avec un cri de commandement, avec une voix d'archange et avec la trompette de Dieu, descendra du ciel; et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu; puis nous, les vivants qui restons, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l'air: et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur (1 Thessaloniciens 4. 16, 17). "Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés" (1 Corinthiens 15. 51).

Lorsque le Seigneur Jésus reviendra pour prendre avec Lui ceux qui Lui appartiennent, deux choses auront lieu :
– la résurrection et la glorification du corps de ceux qui sont morts en Christ,
– la glorification du corps des croyants en Christ encore vivants sur la terre.

Alors, ces deux groupes de croyants en Christ seront enlevés pour être pour toujours avec le Seigneur Jésus. Oui, lorsque le Seigneur Jésus reviendra pour enlever son Eglise, seuls les morts en Christ ressusciteront et les vivants qui ont cru au Seigneur Jésus seront enlevés avec eux !

La Venue de Christ peut avoir lieu à n’importe quel moment ! Lorsqu’Il descendra du Ciel pour enlever son Eglise, ce ne sera pas de manière publique, Il ne viendra pas sur la terre ; nous, l'Eglise, le rencontrerons “en l'air”. Le “cri de commandement” est semblable à l’ordre d’un commandant à ses soldats ; il n’est donné qu’à leur intention. Tous ceux qui appartiennent à Christ l’entendront et comprendront. La “voix d’archange” et la “trompette de Dieu” n’ont vraisemblablement pas d’autre but que d’appeler tous les croyants, les morts et les vivants, pour les enlever et les amener dans la présence du Seigneur Jésus.

C’est en un “clin d’œil” (1 Corinthiens 15. 52), que tous ceux “qui sont du Christ” (v. 23) – les croyants de l’Ancien Testament, aussi bien que ceux du Nouveau Testament – ressusciteront. Quelle scène prodigieuse ! Tous seront changés, afin que leurs corps soient rendus conformes au corps de Christ dans la gloire (Philippiens 3. 21). C’est ce que nous attendons, et le moment où tout cela s’accomplira n’est pas très éloigné.

Rencontrer Jésus comme Époux ou comme Juge

"Vous donc aussi, soyez prêts; car le Fils de l'homme vient, à l’heure que vous ne pensez pas" (Luc 12. 40)

Bientôt, nous arriverons tous à la fin de notre passage sur la terre ; l’avenir voilé va bientôt devenir clair. Verrez-vous alors le Sauveur Jésus comme votre céleste Époux, réalisant ainsi cette espérance bénie ? Ou bien Le rencontrerez-vous comme le Juge qui, selon sa Justice divine et inexorable, examinera votre vie coupable et vous condamnera en Enfer parce que vous n'avez pas cru en Lui ? Ce sera l’un ou l’autre. Ceux qui ont cru à l’évangile et sont sauvés, formant ainsi l'Eglise, rencontreront Jésus comme l'Époux quand il viendra, parce qu’ils sont venus aux pieds du Sauveur Jésus comme pécheurs et ont entendu sa voix qui pardonne. Mais ceux qui ont refusé sa miséricorde rencontreront Jésus comme Juge parce qu’ils ont préféré les délices du péché au Salut de Dieu. Il n’y aura alors pour eux aucun moyen d’échapper au Jugement. Qu’ils soient vivants ou morts, les êtres humains pécheurs seront amenés devant le Juge. L’apôtre Pierre déclare : “Il nous a commandé de prêcher… et d’attester que c’est lui (Jésus) qui est établi par Dieu juge des vivants et des morts” (Actes 10. 42).

Pour ceux qui peuvent dire : “Le Fils de Dieu… m’a aimé et… s’est livré lui-même pour moi” (Galates 2. 20), j’ai une bonne nouvelle, la meilleure de toutes : le Sauveur qui est “mort pour nos péchés, selon les Écritures… a été enseveli… a été ressuscité le troisième jour, selon les Écritures” (1 Corinthiens 15. 3, 4) ; il a été élevé dans le ciel à la vue de ses disciples, et s’est assis à la Droite de Dieu. Il va revenir. Oui, Jésus revient, et L'Eglise va Le rencontrer comme l'Époux. Le cri s’est déjà fait entendre : “Voici l’époux ; sortez à sa rencontre !”.

Mon souhait est vraiment que le cœur de beaucoup d’entre vous soit rempli d’espérance, ranimé, et désire ardemment la fin du voyage terrestre, la venue de l'Époux.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article