Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Jésus Christ a donné sa vie volontairement‏‏

2 Septembre 2017 Publié dans #Sacrifice de Jésus

Mourir volontairement pour entraîner avec soi dans la mort des personnes innocentes, quel crime atroce ! Un tel comportement est contraire au message de l'Évangile.
L'être humain ne doit disposer ni de sa vie ni de celle des autres. Elle appartient à Dieu. Lui seul la donne et la reprend.
Le seul vrai Dieu, du haut de la Gloire, a vu l'état de perdition dans lequel les êtres humains étaient tombés. Rien ne l'obligeait à s'occuper d'eux si ce n'est que sa Sainteté et sa Justice exigeaient un juste Jugement. Mais Dieu est Amour, Il nous aime d'un Amour infini. Au lieu de condamner, Il a voulu sauver parfaitement. Dieu a tant aimé les êtres humains qu'Il a envoyé son Fils dans le monde pour expier leurs péchés et mourir sur la croix à leur place. Jésus, en entrant dans le monde, a dit : « Voici, je viens... pour faire, ô Dieu ! ta volonté » (Hébreux 10. 7).
Cette volonté de Dieu avait un double aspect : le Dieu Sauveur voulait sauver les pécheurs ; et la Justice de Dieu exigeait un sacrifice parfait.
Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu, s'est offert Lui-même volontairement pour être ce sacrifice. Jésus, qui est saint et parfait, a pris à son compte les péchés du monde. Jésus les a portés sur la croix et les a confessés comme siens, et Il en a subi à notre place la terrible colère de Dieu, pour que quiconque croit en Lui, se repent de ses péchés et se confie en Lui soit éternellement sauvé. Oui, par cette offrande de Lui-même, Jésus nous a délivrés du Jugement que nous méritions et de la mort éternelle. Oui, Dieu a sauvé ceux qui étaient perdus et qui ont cru et mis leur confiance en son Fils Jésus-Christ, Il a donné la Vie Eternelle à ceux qui méritaient la mort. Dieu les a, non seulement « délivrés du pouvoir des ténèbres », mais il les a aussi « transportés dans le royaume du Fils de son amour » (Colossiens 1. 12-13). Dès maintenant, le vrai croyant en Jésus connaît une étroite et indestructible relation avec le Fils de Dieu qui l'a aimé et s'est livré Lui-même pour lui (Galates 2. 20).

Partager cet article

Commenter cet article