Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Jésus Christ quitta le ciel pour la terre

8 Juin 2017 Publié dans #La Venue de Jésus, #Salut, #Paradis

La terre, le ciel : deux endroits si différents ! L'une est l'habitation des êtres humains, marquée par leurs luttes, leurs contradictions, leurs élans de fraternité bientôt suivis d'oppositions violentes. Dans l'autre, Dieu le Père et son Fils bien-aimé Jésus-Christ, adorés et servis par une multitude d'anges, jouissent d'un bonheur continuel dans une sphère où règne l'Amour infini. Et c'est cette demeure qu'un jour, Jésus le Fils de Dieu a laissée, en plein accord avec la volonté de son Père. Envoyé par Dieu, Jésus est venu sur une terre où il devait tant souffrir. Dès sa naissance, le monde a déclaré qu'il n'avait pas de place pour lui (Luc 2. 7), et le roi Hérode a voulu le faire mourir. Toute sa vie, Jésus est allé de lieu en lieu, en faisant du bien à tous (Actes 10. 38). Pourtant, Jésus a été méprisé, haï et enfin crucifié par les êtres humains.
Pourquoi Jésus, le Fils de Dieu, a-t-Il choisi un tel chemin ? Manquait-Il quelque chose à son propre bonheur ? Non, mais Jésus voulait introduire les êtres humains dans la plénitude de l'amour céleste. Il voulait amener dans sa présence des hommes et des femmes, coupables mais graciés, pécheurs mais justifiés, capables de comprendre et de partager l'essence même de son être : l'Amour.
Il vaut la peine de contempler cet abaissement volontaire du Fils de Dieu, ses souffrances et sa mort, en vue d'amener “de nombreux fils à la gloire” (Hébreux 2. 10). Nous nous inclinons et nous adorons Jésus-Christ quand nous savons qu'Il quitta le Ciel pour que nous puissions vivre dans sa Gloire éternelle.

Le chemin que le Seigneur Jésus a parcouru du Ciel jusqu'à la terre pour le Salut de nos âmes est merveilleux. Il ne l'a pas fait par contrainte, mais par Amour.
Nous qui croyons vraiment en Jésus et qui sommes les enfants de Dieu, nous ferons bientôt le chemin en sens inverse, emmenés loin d'une terre de souffrances souillée par le péché, vers la glorieuse et sainte demeure de Dieu dans le Ciel. Quel cortège que celui-là !
Jésus Christ, Lui, est descendu du Ciel et il a parfaitement accompli son œuvre qui nous sauve et qui, à travers le Saint-Esprit, nous rend saints à partager sa gloire. Mais ceux qui seront ressuscités dans des corps glorifiés et qui iront à la rencontre du Seigneur Jésus dans les nuées, seront des multitudes innombrables de rachetés, de tous les temps, de tous les pays. Dès lors, nous serons pour toujours avec notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Oh, quel joie immense et infinie, quand nous arriverons au Ciel !

Une question se pose alors maintenant à chaque être humain : - est-ce que je ferai partie de ce cortège des bienheureux ? Cette question en soulève d'autres. - Est-ce que, personnellement, j'ai cru au parfait sacrifice de Jésus et à sa résurrection pour être lavé de tous mes péchés ? Le croire, c'est recevoir la robe de justice pour entrer dans la maison de Dieu le Père avec Jésus-Christ.
Jésus Lui-même nous demande d'être prêts, de l'attendre. Il va revenir. Un jour, l'accès au Ciel sera fermé (Matthieu 25. 10). Il sera alors trop tard, et celui qui n'aura pas cru et mis sa confiance en Jésus entendra sa condamnation de la bouche même de Jésus : “Je ne vous connais pas”… “Allez-vous-en loin de moi” (v. 12, 41).
Dieu ne veut cela pour personne. Aujourd'hui encore, la croix de Jésus-Christ nous rappelle qu'Il est mort pour nos péchés. Mais Jésus est aussi ressuscité et Il justifie celui qui croit en Lui par la foi.

Partager cet article

Commenter cet article