Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

L'Amour divin

15 Juillet 2017 Publié dans #Amour de Dieu - de Jésus

"Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous" (Romains 5. 8)
"L'amour du Christ... surpasse toute connaissance" (Éphésiens 3. 19)

“L'Amour est de Dieu”. Sa source est en Lui, car « Dieu est Amour » (1 Jean 4. 7, 8, 16). Infiniment plus élevé que tout ce que nous pouvons ressentir dans nos limites humaines, l'Amour existe en Dieu avant la fondation du monde. L'Amour de Dieu est éternel et s'exerce entre Dieu le Père et Dieu le Fils. Quand le Seigneur Jésus était sur la terre, il pouvait dire à son Père : « Tu m'as aimé avant la fondation du monde » (Jean 17. 24) et à deux reprises, le ciel s'est ouvert et Dieu a déclaré : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection » (Matthieu 3. 17 ; 17. 5).
Mais pourquoi le Fils de Dieu a-t-il dû venir sur la terre pour souffrir, pour être crucifié, pour être abandonné de Dieu son Père sur la croix et mourir à notre place ? C'est précisément parce qu'Il aimait Dieu, son Père. Oui, Jésus venait faire la volonté Dieu son Père, Le glorifier dans sa vie, dans sa mort sur la croix et dans sa résurrection : « À cause de ceci le Père m'aime, c'est que moi je donne ma vie » (Jean 10. 17).
Pourquoi sur la croix, Dieu a-t-Il dû se séparer de son Fils Jésus-Christ, Celui qui était le centre de son Amour éternel ? - Par Amour pour les êtres humains qu'Il voulait sauver : « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3. 16). Seul Jésus-Christ pouvait être cette victime parfaite qui nous délivre pour toujours du péché et nous amène dans la sphère bénie de l'Amour divin.
Le Père et le Fils sont unis dans un même plan d'Amour envers nous. Jésus dit : « Le Père lui-même vous aime » (Jean 16. 27). « Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés » (Jean 15. 9).

Partager cet article

Commenter cet article