Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit (Romains 1 : 16)

Les souffrances endurées par Jésus Christ

15 Juillet 2017 Publié dans #Sacrifice de Jésus

Sans exprimer la moindre plainte, Jésus-Christ marche vers la croix, comme “une brebis muette devant ceux qui la tondent” (Esaïe 53. 7). Jésus reste muet devant ce juge inique qui Le condamne et Le fait fouetter tout en proclamant son innocence. Les chefs du peuple, remplis de haine, exigent qu'il soit crucifié ; son peuple insensé réclame sa mort, les soldats de la cohorte romaine Le brutalisent et se moquent de Lui. Pourtant Jésus pourrait, d'une seule parole, les anéantir tous, mais Jésus a devant Lui le grand dessein de Dieu : sauver l'humanité perdu.
Jésus sort de la ville sainte en portant sa croix, et se laisse conduire au Calvaire, "semblable à un agneau qu'on mène à l'abatoir" (Ésaie 53. 7). Jésus sait ce qui l'attend, la chose la plus terrible pour son âme sainte : être identifié avec le péché et connaître l'abandon de Dieu son Père au moment même où Il le glorifierait de la manière la plus excellente. Aux outrages des êtres humains, Jésus répond par une prière : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font” (Luc 23. 34). Jésus endure la croix et la honte (Hébreux 12. 2). Et puis, quand tout est accompli par Jésus, Il baisse sa tête couronnée d'épines et remet à Dieu son Esprit.
Parfait dans son service, parfait dans son sacrifice, parfait dans son amour, Jésus a glorifié Dieu, Jésus a sauvé tous ceux qui l'ont accepté comme seul Sauveur et Seigneur dans leur vie. Adorons-le
(Psaume 45. 11).

Si Jésus veut que notre cœur l'aime
Sans partage ni détour,
C'est que Jésus est d'abord Lui-même
Immuable en son Amour.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article